Select Page

KenyA le président de la Fédération de football arrêté

KenyA le président de la Fédération de football arrêté

Le patron du football kényan a été arrêté, ce vendredi 12 novembre à Nairobi, la capitale du Kenya. Il est accusé de détournement de fonds publics.

Nick Mwendwa est entre les mains de la police. Le président de la Fédération kényane de football (FKF) a été arrêté, ce vendredi 12 novembre, dans un hôtel de Nairobi, la capitale du Kenya. Il doit être entendu dans le cadre de l’enquête sur un présumé détournement  de fonds du gouvernement et de sponsors. Le préjudice serait d’environ 1,7 million d’euros.

Nick Mwendwa a nié les faits. Malgré tout, le ministère kényan des Sports a placé à la tête de la FKF un comité d’intérim. Celui-ci est dirigé par un ancien juge, qui est chargé de gérer le football pendant six mois. Mwendwa a contesté cette décision. Mais avec son arrestation, il lui sera probablement difficile de faire plier la tutelle. A moins que la FIFA lui donne gain de cause et tord le bras au gouvernement kényan.

La menace de la FIFA

 

L’instance mondiale a, en effet, menacé de sanctionner le Kenya si la décision de ses autorités de mettre sous tutelle leur fédération, n’est pas revue. La FIFA considère l’initiative «de toute évidence contraire au principe qui veut que les fédérations gèrent leurs affaires de manière indépendante et libre de l’influence de tiers». Cette affaire se déroule alors que la sélection du Kenya boucle les qualifications du Mondial 2022. Déjà éliminés de la course pour les Barrages, les Harambee Stars ont fait match nul (1-1) contre l’Ouganda (5e journée), ce jeudi 11 novembre. Ils recevront le Rwanda, lundi 15 à Nairobi (6e journée).

About The Author

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This