Select Page

Affaire Hamraoui : Aminata Diallo rompt le silence

Affaire Hamraoui : Aminata Diallo rompt le silence

Depuis le début de l’affaire de l’agression de sa coéquipière en club en sélection, la joueuse du PSG et de l’Equipe de France ne s’était pas prononcée. Moins de vingt-quatre heures de sa sortie de garde à vue, elle prend la parole.

La parole à la défense. Soupçonnée d’être impliquée dans l’agression de Kheira Hamraoui, Aminata Diallo a été arrêtée mercredi 10 novembre et placée en garde à vue. Remise en liberté le lendemain, la milieu de terrain du PSG s’est exprimée pour la première fois sur le sujet. Elle «conteste formellement les accusations» portées contre elle.

«Aminata Diallo a appris avec stupéfaction qu’elle est soupçonnée d’être liée à l’agression dont elle et sa coéquipière Kheira Amraoui ont été victimes le 4 novembre dernier. Elle conteste formellement ces accusations», a déclaré dans un communiqué l’avocat de la joueuse de 26 ans, Me Mourad Battikh.

«Une mise en scène artificielle»

Ce dernier est allé plus loin : «Elle déplore la mise en scène parfaitement artificielle d’une rivalité entre elle et Kheira Hamraoui qui justifierait qu’elle s’en soit prise à sa coéquipière. Cette théorie ne correspond en rien à la véritable nature de leur relation.»

Aminata Diallo et Kheira Hamraoui évoluent toutes les deux au même poste : milieu de terrain. La première aurait orchestré l’agression pour pouvoir prendre la place de la seconde. En club et en sélection. Me Battikh conteste cette thèse et laisse entendre que l’enquête s’oriente ailleurs que vers Diallo.

Les enquêteurs vers d’autres pistes

«D’autres pistes bien plus sérieuses sont à ce jour envisagées par les enquêteurs n’impliquant nullement ma cliente, a affirmé l’avocat. Aminata Diallo regrette l’emballement médiatique qui l’a d’ores et déjà condamnée, sans fondement, et elle rappelle qu’elle n’hésitera pas à défendre ses droits en justice si nécessaire contre toute diffamation.»

Kheira Hamraoui a été agressée dans la  soirée du 4 novembre. Elle revenait d’un dîner organisé par le PSG. Elle était à bord de la voiture d’Aminata Diallo. Non loin de chez elle, deux individus cagoulés ont surgi. L’un a tenu en respect Diallo, qui était au volant, tandis que l’autre frappait sa passagère avec une barre de fer.

About The Author

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This