Select Page

CLIMAT – COP26 : L’AFRIQUE AU COEUR DES DÉBATS…

CLIMAT – COP26 : L’AFRIQUE AU COEUR DES DÉBATS…

CLIMAT – COP26 : L’AFRIQUE AU COEUR DES DÉBATS…

La 26e Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) a démarré ce lundi 1er novembre 2021 à Glasgow, en Ecosse. L’Afrique fera entendre sa voix, à travers une vingtaine de chefs d’états…

CLIMAT - COP26 : L'AFRIQUE AU COEUR DES DÉBATS...Le Scottish Event Campus de Glasgow accueille depuis ce 1er novembre 2021, la 26e conférence des nations unies sur le changement climatique. Un événement auquel participent près de 197 pays du globe, dont une vingtaine du continent. Une présence fondamentale, tant les enjeux sont capitaux pour l’Afrique.

En effet, responsable de 3% des émissions mondiales de CO2, le continent est pourtant la région du monde la plus affectée par le changement climatique. C’est pourquoi les africains fondent beaucoup d’espoir sur ce sommet.

Les événements climatiques extrêmes, comme les inondations et la sécheresse, nous font perdre entre 3 et 5 % de notre PIB chaque année. De plus, ils aggravent l’insécurité alimentaire, et engendrent une concurrence entre communautés et entre pays, pour l’accès aux ressources.”, a ainsi estimé le président kenyan, Uhuru Kenyatta.

Tenir compte des besoins de l’Afrique

Devant les présidents Joe Biden, le prince Charles ou encore Boris Johnson, il a notamment  exprimé les doléances de l’Afrique. “Nous attendons que les règles et procédures détaillées de mise en œuvre de l’accord de Paris soient finalisées et qu’une voie claire soit tracée pour une voie résiliente au changement climatique. Nous attendons également que l’accord soit suffisamment inclusif pour tenir compte des besoins et des priorités des pays en développement et , en particulier, des besoins et des circonstances spécifiques de l’Afrique.” a-t-il déclaré. 

Un cri ardent dont son homologue des Seychelles s’est fait l’écho. “Le partenariat environnemental pour sauver notre planète doit se faire ici, à Glasgow 2021. Que la COP26 soit le point déterminant, que le changement soit réel. Que le changement de paradigme ait lieu. Que les nations industrialisées comprennent qu’elles ne peuvent pas continuer à polluer sans réserve.”, a déclaré le président Wavel John Charles Ramkalawan.

En attendant que ces doléances soient entendus, le gouvernement britannique, hôte du sommet, a annoncé que plus de 100 pays vont s’engager ce mardi à enrayer la déforestation d’ici à 2030. Ces différents pays constituants 85% des forêts mondiales. Cet accord commun devrait protéger les forets d’Afrique, en attendant le prochain rendez-vous climatique, qui se tiendra sur le continent. Ce sera en Egypte, en Novembre 2022…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This