Select Page

NIGÉRIA : ARRESTATION D’ALIYU NA IDRIS, L’HOMME QUI VOULAIT “SE VENDRE”…

NIGÉRIA : ARRESTATION D’ALIYU NA IDRIS, L’HOMME QUI VOULAIT “SE VENDRE”…

NIGÉRIA : ARRESTATION D’ALIYU NA IDRIS, L’HOMME QUI VOULAIT “SE VENDRE”…

Aliyu Na Idris, un jeune homme nigérian de 26 ans, a été arrêté ce mardi parce qu’il s’était “mis en vente” contre une somme de 20 millions de nairas…

C’est une scène digne de Nollywood, qu’Aliyu Na Idris, jeune nigérian de 26 ans, a servi en début de semaine. En effet, fatigué de son “insupportable pauvreté”, il a tout simplement choisi de se vendre aux enchères, contre une somme de 20 millions de nairas (près de 42 000 euros). “Cet homme est à vendre à 20. 000.000 de Nairas”, pouvait-on lire sur la pancarte qu’il promenait dans les rues de Kano, au Nord du pays. D’ailleurs, le couturier de formation a pris soin d’y afficher clairement son numéro de compte bancaire.

C’est ainsi qu’il a annoncé avoir reçu de nombreuses propositions, toutes refusées en raison de l’insuffisance du montant demandé. “Même si de nombreuses personnes m’ont proposé différents prix, j’ai refusé, car le montant est inférieur à ce que j’attends “, a-t-il déclaré, au le quotidien “Daily Trust”.

Un acte illégal

Cependant, cet “acte abject” n’a pas du tout été apprécié par les autorités locales. Aliyu Na Idris a alors été appréhendé par la police des mœurs ce mardi. “Nous l’avons arrêté pour s’être mis en vente, ce qui est illégal en vertu de la loi islamique. Il est en garde à vue”, a déclaré le porte-parole de la police religieuse. Néanmoins, au vu de “l’ignorance” du jeune homme, aucune poursuite n’a été engagée contre lui.

Soulignons pour finir qu’Aliyu Na Idris avait également expliqué que c’est la faillite de son entreprise qui l’avait obligé à poser un tel acte. De plus, il avait même donné des détails sur l’utilisation de son argent, une fois acheté. “…Je donnerai 24.320 Dollars US à mes parents. 12.000 Dollars comme impôt à l’État où j’ai été acheté. 4. 860 Dollars à la personne qui m’a aidé à faire de la publicité de vente et le reste sera gardé par la personne qui m’a acheté pour mon entretien quotidien”, avait-il notamment fait savoir…

Guy Sandy 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This