Select Page

AGRESSIONS SEXUELLES : KOFFI OLOMIDÉ RISQUE JUSQU’À HUIT ANS DE PRISON…

AGRESSIONS SEXUELLES : KOFFI OLOMIDÉ RISQUE JUSQU’À HUIT ANS DE PRISON…

AGRESSIONS SEXUELLES : KOFFI OLOMIDÉ RISQUE JUSQU’À HUIT ANS DE PRISON…

La cour d’appel de Versailles, en France, a requis jusqu’à huit ans de prison ferme contre le chanteur congolais Koffi Olomidé ce lundi 25 octobre 2021. Il est notamment accusé d’agressions sexuelles sur quatre de ses anciennes danseuses…

En 2019, Il avait déjà été condamné – en son absence – à deux ans de prisons avec sursis par le Tribunal Correctionnel de Nanterre. Mais un appel du ministère public l’a ramené devant les juges ce lundi 25 octobre 2021. Et cette fois-ci, Koffi Olomidé s’est bel et bien présenté à la Cour d’Appel de Versailles.  

La star de la rumba congolaise a ainsi suivi avec attention, les accusations portées contre lui par ses anciennes danseuses. Elles sont quatre au total, à avoir déposées plainte entre 2007 et 2013 contre le “Mopao“, pour agressions sexuelles et séquestrations. “Je me suis laissé faire, mais je n’avais pas envie“, a ainsi expliquée l’une d’elles, devant les juges. “ça s’est passé dans des hôtels, parfois dans la voiture (…) dans des studios d’enregistrement”, a renchérie, en larmes, une autre.

AGRESSIONS SEXUELLES : KOFFI OLOMIDÉ RISQUE JUSQU'À HUIT ANS DE PRISON...

Koffi Olomide et ses danseuses

C’est tout faux…

Des accusations toutes réfutées par Koffi Olomidé. “On me présente comme un monstre, comme un diable, c’est terrible. Je n’ai jamais séquestré ces filles. Moi j’ai cherché à les protéger et elles ont trahi ma confiance”, s’est-il défendu. Par ailleurs, le chanteur, de son nom d’origine Antoine Agbepa Mumba, s’est même targué des faveurs qu’il réservait à ces dernières. “C’est faux, c’est tout faux (…) Je suis fier d’avoir des danseuses qui gagnent 600 euros par tournée”, a t-il ajouté. “Il n’y a absolument aucun élément matériel accréditant les dires des plaignantes”, a pour sa part, estimé Me Antoine Vey, son avocate. 

Le jugement a été mis en délibéré au 13 décembre 2021. Ce jour, la Cour d’Appel de Versailles devra soit proclamer la relaxe de l’artiste, soit le condamner. Cette dernière option pouvant aller jusqu’à huit ans de prison ferme, comme l’a requis le ministère public…

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This