Select Page

ONU : LES DOLÉANCES DE FÉLIX TSHISEKEDI POUR L’AFRIQUE.

ONU : LES DOLÉANCES DE FÉLIX TSHISEKEDI POUR L’AFRIQUE.

ONU : LES DOLÉANCES DE FÉLIX TSHISEKEDI POUR L’AFRIQUE.

Dans son discours prononcé ce mardi 21 septembre 2021 sur la tribune de la 76e assemblée générale des nations unies (ONU), Félix Tshisekedi a formulé un ensemble de doléances pour le continent.

La 76e assemblée générale des Nations Unies, débutée le 14 septembre, a entamée sa phase de débats ce mardi 21 septembre 2021. Une étape qui sera marquée par le passage des 193 pays membres sur la tribune de l’organisation. C’est ainsi que le président en exercice de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi, s’est exprimé ce mardi. Une prise de parole au cours de laquelle il a énoncé un ensemble de doléances pour le continent africain.  

Le président congolais a notamment exhorté la communauté internationale à adopter une stratégie mondiale contre le terrorisme. “Si la communauté des nations minimise le danger que représente la propagation du djihadisme en Afrique, si elle n’adopte pas une stratégie globale et efficace pour éradiquer ce fléau, les plaies ouvertes dans la zone saharienne, en Afrique centrale et australe, continueront à se métastaser jusqu’à faire jonction pour devenir une menace réelle pour la paix et la sécurité internationale”, a t-il affirmé. 

04 sièges au conseil de sécurité

Dans ce discours d’une trentaine de minute environ, Félix Tshisekedi a également réclamé 04 sièges pour l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Il a d’ailleurs précisé que deux de ces sièges seraient permanents, avec droit de véto. “Il s’agit d’une question d’efficacité de l’ONU et d’une justice à rendre à un continent, mieux à un pan entier de l’humanité”, a t-il martelé. Soulignons que ce conseil compte 15 membres, dont 05 permanents. Les 10 autres membres sont élus par l’assemblée générale pour un mandat de deux ans. Actuellement, seuls le Niger et le Kenya y figurent comme représentants africains. 

Par ailleurs, le congolais a évoqué la situation politique du continent, émaillée de crises politiques. Ainsi, sur les transitions au Mali et au Tchad, ainsi que le putsch en Guinée, il a déclaré que “les peuples africains ne toléreront plus des régimes militaires et autocratiques”. Avant de souligner que “le processus de démocratisation reste irréversible en Afrique”. 

Sur la situation de la crise sanitaire de la Covid-19, Félix Tshisekedi a appelé à “généraliser la vaccination”. Pour ce dernier en effet, “le mal est encore loin d’être éradiqué”. Malgré cela, “l’Afrique n’a pas croisé les bras et n’entend point capituler devant une quelconque fatalité du destin. Au contraire ! Elle a mis en place une stratégie continentale commune contre la Covid-19”, a t-il conclu.

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This