Select Page

ouganda : deux députés inculpés pour meurtres…

ouganda : deux députés inculpés pour meurtres…

OUGANDA : DEUX DÉPUTÉS INCULPÉS POUR MEURTRES…

Deux députés de l’opposition ont été inculpés en Ouganda ce lundi 06 septembre 2021, pour une série de meurtres perpétrées depuis deux mois dans le sud du pays.

Ils sont de la plateforme de l’unité nationale, le parti de l’opposant Bobi Wine. Muhammad Ssegirinya et Allan Sewanyana, députés au parlement en Ouganda, ont été inculpés ce lundi par le tribunal d’instance de Masaka. Ils sont accusés de meurtres et tentative de meurtres. En effet, depuis près de deux mois, une série de meurtres s’est produite dans la région de Masaka, à environ 150 km de la capitale, Kampala. Ces assassinats, perpétrés par des gangs de malfrats armés de machettes, ont déjà faits près d’une trentaine de victimes. 

Selon le chef de la police, Fred Enanga, les deux parlementaires ont été cités par certains suspects déjà interpellés. Ils auraient alors orchestrés ces attaques pour semer la peur dans la population et amener les gens à haïr le gouvernement”.

Nous ne ciblons personne. Les deux que nous avons convoqués ont été mentionnés par les suspects que nous avons arrêtés.”, avait-il notamment déclaré, au moment de leur convocation.

Persécution politique ?

Cependant, Elias Lukwago, leur avocat, a clamé leur innocence. Ils ont nié toutes les charges (…) il s’agit de persécution politique par le régime militaire de Museveni”, a-t-il indiqué, à l’AFP. Nous condamnons l’utilisation d’un processus judiciaire faussé pour atteindre les objectifs politiques d’un parti au pouvoir.”, a t-il ajouté.

Je n’étais pas là depuis le début des tueries” s’est justifié le député Ssegirinya. “J’étais aux Pays-Bas pour faire pression pour mon peuple et je considère cela comme une erreur d’identité.”, a t-il martelé.

Quoi qu’il en soit, les ougandais ne demandent qu’une chose. Que justice soit faite. “Nous demandons au gouvernement d’assurer la protection des personnes âgées et les personnes derrière (les meurtres) doivent être identifiées et punies.”, a déclaré le président du Conseil national ougandais pour les personnes âgées, Charles Isabirye. Car cette série macabre ciblait principalement les personnes du 3ème âge. Un véritable “choc pour la nation”. 

Mais au-delà de l’émoi, Bobi Wine pense que cette inculpation est un complot pour dénigrer l’opposition. “Peu importe ce que fait le régime de Museveni, un jour l’Ouganda sera libéré”, a -t-il assuré.  

OUGANDA : DEUX DÉPUTÉS INCULPÉS POUR MEURTRES...       

Guy Sandy

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This