Select Page

SÉNÉGAL : DÉCÈS À DAKAR DE HISSÈNE HABRÉ.

SÉNÉGAL : DÉCÈS À DAKAR DE HISSÈNE HABRÉ.

SÉNÉGAL : DÉCÈS À DAKAR DE HISSÈNE HABRÉ.

L’ancien président de la République du Tchad, Hissène Habré, est décédé ce mardi 24 août 2021, dans un hôpital dakarois.

Hissène Habré était admis aux urgences à l’hôpital Principal de Dakar depuis quelques jours, à cause des complications liées au diabète et à l’hypertension. Il y a quelques heures, sa contamination au coronavirus a été confirmée par son épouse, Fatima Raymonde Habré.

Hissène Habré, 79 ans, a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 à la suite du coup d’État contre Goukouni Oueddei qui a dirigé le pays entre 1979 et 1982. Après 08 ans de règne, Habré sera à son tour renversé par son ancien lieutenant et défunt président tchadien Idriss Deby Itno, en 1990. Le président déchu, obtient l’asile politique au Sénégal par l’intermédiaire du président camerounais Paul Biya qui demande personnellement à l’ancien président sénégalais Abdou Diouf de l’accueillir, après le refus des chefs d’Etat voisins du Tchad.

Pendant plus de deux décennies, Habré va mener une vie calme et paisible à Ouakam, une zone résidentielle à l’ouest de la capitale sénégalaise. Mais la communauté internationale et les victimes de son régime vont mener une pression intense pour obtenir son procès.

Prison à perpétuité

SÉNÉGAL : DÉCÈS À DAKAR DE HISSÈNE HABRÉ.Au Tchad, l’ex-dictateur est inculpé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, viols, tortures, exécutions durant son magistère. Une commission d’enquête, après sa chute, parle de quelque 40 000 morts. L’ancien chef de guerre est condamné à mort par contumace dans un premier temps par un tribunal de N’Djaména.

Finalement, son fameux procès s’ouvre à Dakar le 20 juillet 2015 pour s’achever le 11 février 2016. Après 25 ans de combat judiciaire, Habré est reconnu coupable et condamné à la prison à perpétuité en première instance le 30 mai 2016, par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d’un accord entre l’Union africaine (UA) et le Sénégal. Il est reconnu coupable pour « crimes contre l’humanité » par le tribunal spécial. Une première historique en Afrique, car c’est la première fois que les tribunaux d’un État jugent un ancien dirigeant d’un autre État pour des supposées violations des droits humains.

SÉNÉGAL : DÉCÈS À DAKAR DE HISSÈNE HABRÉ.Son recours à la chambre d’assises d’appel présidée par le magistrat malien Wafi Ougadèye est rejeté le 27 avril 2017. Le verdict rendu en première instance est confirmé pour l’ex-dictateur qui purgeait alors sa peine à la prison du Cap Manuel de Dakar. En plus de cette condamnation à perpétuité, Hissène Habré devait allouer 20 millions de francs CFA à chacune des 8600 victimes de son régime.

Il est malheureusement décédé ce 24 août 2021. “Il n’y aura pas d’hommage officiel (…) mais son corps pourra être rapatrié au Tchad si sa famille le désire”, a déclaré le porte parole du gouvernement tchadien, Abderaman Koulamallah.

MJ ISNOTAW

  

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This