Select Page

NIGÉRIA – POLLUTION PÉTROLIÈRE : SHELL ACCEPTE DE PAYER.

NIGÉRIA – POLLUTION PÉTROLIÈRE : SHELL ACCEPTE DE PAYER.

NIGÉRIA – POLLUTION PÉTROLIÈRE : SHELL ACCEPTE DE PAYER.

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell Petroleum Company a accepté de payer une somme de près de 95 millions d’euros ce mercredi 11 août 2021, au titre de dommages au peuple Ogoni…

Le peuple Ogoni, dans de l’État de Rivers au Sud Est du Nigéria, sera enfin dédommagé. En effet, après environ 20 ans d’une cabale judiciaire contre la compagnie pétrolière Shell Petroleum Company, cette dernière a finalement accepté de payer une somme de près de 95 millions d’euros à cette communauté. L’accord a été trouvé entre les différentes parties, ce mercredi 11 aout 2021, devant la Haute cour fédérale d’Abuja. “L’ordre de paiement de 45,9 milliards de nairas (110,9 millions de dollars) aux plaignants vise à satisfaire entièrement et à titre définitif le jugement rendu”, a annoncé dans un communiqué, Me Aham Ejelamo, avocat de la Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited (SPDC).

Ce montant sera notamment versé aux communautés de Ejama-Ebubu, par l’intermédiaire de leur avocat, Me Lucius Nwosa, qui s’est réjoui de cette décision. “Ils étaient venus à bout de leurs manigances et ils se sont résolus à accepter l’offre. Cette décision fait suite à la détermination de cette communauté à obtenir justice», a-t-il déclaré auprès de l’AFP.

La marée noire de 1970

Pour mémoire, en 1970, en pleine guerre de sécession du Biafra, une installation d’extraction de pétrole de Shell a explosé, répandant dans la nature environ deux millions de barils de pétrole brut. La marée noire ainsi occasionnée a entrainé d’importants dégâts, tels que la pollution des eaux souterraines, les pluies acides et d’autres difficultés rencontrées par la communauté, telles que la privation d’éducation ou encore l’abandon des terres par les villageois. C’est ainsi qu’en 2001, lesdites communautés ont porté plainte devant la Haute Cour Fédérale de Port Harcourt, et un premier verdict rendu en 2010. 

Cependant, Shell avait injecté appel, estimant que ce déversement avait été occasionné “par des tiers”. Mais après une série de procédures, le géant pétrolier a finalement consenti à désintéresser ces victimes du Delta du Niger.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

   

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This