Select Page

UNION AFRICAINE : LE STATUT D’OBSERVATEUR ACCORDÉ À L’ÉTAT D’ISRAËL DIVISE.

UNION AFRICAINE : LE STATUT D’OBSERVATEUR ACCORDÉ À L’ÉTAT D’ISRAËL DIVISE.

UNION AFRICAINE : LE STATUT D’OBSERVATEUR ACCORDÉ À L’ÉTAT D’ISRAËL DIVISE.

L’Union Africaine a accordé à l’état d’Israël le statut d’observateur le 22 juillet 2021. Une disposition décriée par certains états africains…

Le 22 juillet dernier, l’état d’Israël a retrouvé son statut d’observateur à l’Union Africaine, après près de 20 ans d’attente. Un retour salué par l’état hébreu. “Cela corrige une anomalie qui a perduré pendant près de deux décennies et représente une partie importante du renforcement des relations extérieures d’Israël”, se félicitait d’ailleurs le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid.

La cause palestinienne

Cependant, ce statut n’est pas du goût de tous les états africains. Ces derniers, en tête duquel l’Algérie, l’ont fait savoir ce 02 août 2021 dans une lettre adressée au président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat. Ainsi, l’Afrique du Sud, le Niger, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, l’Égypte, les Comores ou encore Djibouti, reprochent notamment à M. Faki d’avoir pris, sans consultations préalables, une décision sur “une question politique sensible”. Dans une “note verbale au président de la commission de l’Union Africaine”, ils ont fait état d’une “objection à la décision d’accorder à Israël le statut d’observateur à l’UA”, justifiant leur position “au regard du soutien de l’Organisation africaine à la cause palestinienne”.

Vice de procédure

Par ailleurs, ces états “frondeurs” ont souligné que la demande israélienne n’avait pas été examinée conformément au règlement constitutif de l’UA, “ce qui représente un vice de procédure et un dépassement inacceptable de la part du président de la commission, de son pouvoir discrétionnaire”, ont-ils déclaré. Pour l’instant, s’ils sont déjà 14 pays africains à s’opposer à cette décision de l’UA – dont 07 arabes –  la Ligue des États arabes y aurait exprimé sa solidarité.

Pour mémoire, l’état d’Israël était déjà observateur de la défunte Organisation de l’Unité Africaine (OUA), avant sa mutation en Union Africaine, tandis que l’état palestinien, quant à lui, y bénéficiait toujours. En rappel, les relations entre les pays africains et Israël sont tendues depuis les années 1960, sur fond de l’escalade du conflit arabo-israélien, dans lequel l’UA “a été très claire sur sa position selon laquelle, une solution à deux États est nécessaire à une coexistence pacifique”.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This