Select Page

MADAGASCAR : VAGUE D’ARRESTATIONS APRÈS UNE TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT CONTRE LE PRÉSIDENT.

MADAGASCAR : VAGUE D’ARRESTATIONS APRÈS UNE TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT CONTRE LE PRÉSIDENT.

MADAGASCAR : VAGUE D’ARRESTATIONS APRÈS UNE TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT CONTRE LE PRÉSIDENT.

Plusieurs personnes, parmi lesquels des généraux, sont actuellement aux arrêts à Madagascar, après une tentative de coup d’état contre le président, Andry Rajoelina.

MADAGASCAR : VAGUE D'ARRESTATIONS APRÈS UNE TENTATIVE DE COUP D'ÉTAT CONTRE LE PRÉSIDENT.Après avoir déjoué un complot visant, entre autres, l’assassinat du président malgache Andry Rajoelina, les suspects commencent à tomber. “Sur le projet d’assassinat du président de la République, à ce jour, 21 personnes ont été arrêtées”, a annoncé la procureure générale Berthine Razafiarivony, ce dimanche 1er août 2021. Faisant l’objet d’une enquête, ces personnes se recrutent surtout parmi les personnalités militaires. En effet, de ces 21 personnes interpellées, “douze sont des militaires et gendarmes en activité dont cinq généraux, deux capitaines et cinq sous-officiers. Il y a aussi quatre gendarmes et militaires retraités nationaux et étrangers et cinq autres civils.”, a fait savoir la procureure. 

Tout a commencé le 22 juillet dernier, lorsque le parquet a annoncé avoir déjoué une tentative d’assassinat du président de la république, Andry Rajoelina, ainsi que d’autres personnalités du pays. “Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches dont le chef de l’État”, avait alors affirmé la procureure. 06 personnes avaient immédiatement été interpellés, parmi lesquels 02 français, soupçonnés d’en être les véritables instigateurs.

10 millions de dollars pour renverser le président 

Avec cette nouvelle vague d’arrestations, la thèse du complot contre l’inventeur du Covid-Organics, semble de plus en plus plausible. Surtout que le directeur général de Madagascar Oil, Russell Kelly, a annoncé après son audition par la Brigade criminelle que Benchmark Group – l’actionnaire majoritaire de la firme pétrolière – a reçue un courriel du français Paul Rafanoharana, – un des suspects arrêtés – dans lequel ce dernier sollicitait de ce groupe singapourien, la somme de “10 millions de dollars pour renverser un régime autocratique et quasi dictatorial”. 

Une demande qui n’avait alors pas eu un écho favorable, “au vu de son caractère choquant et surprenant”….

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This