Select Page

GUINÉE ÉQUATORIALE : UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE FRANÇAIS ET TOUT SON ÉQUIPAGE BLOQUÉS À BATA…

GUINÉE ÉQUATORIALE : UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE FRANÇAIS ET TOUT SON ÉQUIPAGE BLOQUÉS À BATA…

GUINÉE ÉQUATORIALE : UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE FRANÇAIS ET TOUT SON ÉQUIPAGE BLOQUÉS À BATA…

Un hélicoptère militaire français, ainsi que tout son équipage, sont bloqués depuis ce jeudi 29 juillet 2021 à l’aéroport de Bata, pour “atteinte à la sécurité de l’Etat”.

Ils sont au total 06 militaires français. À bord d’un hélicoptère militaire de type Fennec, non armé,  ils ont se sont posés à l’aéroport de Bata ce mercredi 28 juillet 2021, pour se “ravitailler en carburant”. Seulement, depuis ce matin, ils n’ont pas pu obtenir d’autorisation de redécoller de la part des autorités guinéennes. “Ils se sont posés mercredi à 14H15 parce qu’ils n’avaient plus de pétrole. À ce moment a commencé une séquence de tracasseries administratives”, a expliqué à l’AFP le colonel Pascal Lanni, porte-parole du ministère des Armées françaises. Pour Paris, cet hélicoptère effectuait une liaison logistique entre Douala (Cameroun) et Libreville (Gabon).

Atteinte à la sécurité de l’Etat…

Une information réfutée par Malabo, qui évoque plutôt une “opération d’espionnage et de provocation” française. Joint par Rfi, le chef d’état-major de la force aérienne équato-guinéenne a été formel : “Ils prétendent avoir une autorisation annuelle pour se poser à Bata, mais après vérifications, l’immatriculation de l’appareil ne correspond pas. Il s’agit d’une infraction grave aux règles de l’aviation. Nous pouvons dire que c’est une atteinte à la sécurité de l’État, car c’est un appareil militaire”, a-t-il affirmé. 

…Ou règlement de comptes ?

GUINÉE ÉQUATORIALE : UN HÉLICOPTÈRE MILITAIRE FRANÇAIS ET TOUT SON ÉQUIPAGE BLOQUÉS À BATA... Si le colonel Lanni a déclaré être dans une “phase de négociation avec les autorités locales”, on craint à l’Elysée que cette affaire serait liée à la récente condamnation de Teodoro Nguema Obiang Mangue, vice-président de la Guinée équatoriale.

En effet, le fils du chef d’État a vu son pourvoi en cassation être rejeté ce mercredi 28 juillet 2021 à Paris. Il devra donc purger sa peine de trois ans de prison avec sursis que lui avait infligée la cour d’appel de Paris en février 2020, et s’acquitter d’une amende de 30 millions d’euro. De plus, tous ses biens seront saisis pour “blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics et d’abus de confiance”….

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This