Select Page

GABON : LE PARC NATIONAL DE L’IVINDO INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO.

GABON : LE PARC NATIONAL DE L’IVINDO INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO.

GABON : LE PARC NATIONAL DE L’IVINDO INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO.

Le parc national de l’Ivindo, au Gabon, a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ce mercredi 28 juillet 2021, à l’issue de la 44e session élargie du Comité du Patrimoine mondial. 

Le parc national de l’Ivindo, situé à cheval entre les provinces de l’Ogooué-Ivindo et de l’Ogooué-Lolo dans le Nord du Gabon, a été classé au patrimoine mondial de l’’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), ce mercredi 28 juillet 2021. Cette inscription a été validée à l’issue de la 44e session élargie du Comité du Patrimoine mondial, organisée en coopération avec la Chine. 

GABON : LE PARC NATIONAL DE L'IVINDO INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO.Crée en 2002, ce parc de près de 300 000ha devient ainsi le deuxième site naturel du Gabon à rejoindre ce prestigieux patrimoine, après celui de la Lopé, en 2007. “Le site, essentiellement intact, s’étend sur près de 300 000 hectares traversés par un réseau de rivières d’eau noire pittoresques. Il comprend des rapides et des chutes bordées par des forêts humides intactes, ce qui en fait un paysage d’une grande valeur esthétique”, a fait savoir l’Unesco, tout en ajoutant que “de nombreuses espèces de poissons du bien ne sont pas encore décrites et certaines parties du site sont encore à peine explorées. Le crocodile à long museau, en danger critique d’extinction, trouve refuge dans le parc national de l’Ivindo qui s’enorgueillit aussi de posséder des forêts climaciques uniques très anciennes à Caesalpinioideae et de haute valeur pour la conservation, etc…”.

Un grand jour !

Par ailleurs, ce classement vient également récompenser les efforts du gouvernement gabonais, qui a développé depuis quelques années une politique pour préserver son immense forêt (environ 90% de son territoire). “Deuxième poumon de la Terre” après l’Amazonie, le pays possède 13 parcs nationaux et 20 aires marines protégées. “L’inscription par l’Unesco du parc national de l’Ivindo sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité vient récompenser les efforts du Gabon en matière de protection des forêts, dont le rôle est déterminant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Un grand jour !”, s’est d’ailleurs réjoui, le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Pour mémoire, le Patrimoine mondial de l’Unesco désigne un ensemble de biens culturels et naturels présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité. Son objectif principal est de faire connaître et de protéger ces sites, considérés par comme exceptionnels par cette organisation onusienne. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This