Select Page

MALI : LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ÉCHAPPE À UN ATTENTAT AU COUTEAU.

MALI : LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ÉCHAPPE À UN ATTENTAT AU COUTEAU.

MALI : LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ÉCHAPPE À UN ATTENTAT AU COUTEAU.

Le colonel Assimi Goïta, président du conseil de transition au Mali, a échappé à un attentat au couteau ce mardi 20 juillet 2021, lors de la célébration de la fête de ka tabaski à la grande mosquée de Bamako.

Un homme a tenté d’assassiner le colonel Assimi Goïta, président du conseil national de transition au Mali, ce mardi 20 juillet 2021. En effet, alors qu’il participait à la célébration de la fête de la tabaski à la grande mosquée de Bamako, l’homme fort du Mali a échappé de justesse à une tentative de meurtre au couteau.

Perpétré par un jeune homme pendant que l’imam allait égorger le mouton sacrificiel,  le colonel Assimi Goïta n’a eu la vie sauve que grâce à “son instinct d’officier des forces spéciales”,  selon le premier ministre Choguel Kokalla Maïga, présent à ses côtés au moment de l’attaque. “Je vais très bien”, a d’ailleurs déclaré le chef de l’état, en mi-journée. “Quand on est leader, il y a toujours des mécontents, il y a des gens qui à tout moment peuvent vouloir tenter des choses pour déstabiliser, tenter des actions isolées”, a-t-il ajouté, dans son passage sur l’Office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM).

Une enquête ouverte

L’agresseur a été immédiatement maîtrisé et interpellé par les éléments de la Garde nationale et la police, qui ont envahi la mosquée. Il s’agirait “d’un enseignant”, a précisé à l’AFP le commissaire principal Sadio Tomoda, du 3e arrondissement de police de Bamako. Acte isolé ou attentat planifié, une enquête a été ouverte et ses conclusions permettront d’en savoir plus. Mais en attendant, la sécurité du chef de l’état a été renforcée, lui qui se déplaçait d’habitude avec un cortège de moins de dix véhicules…

En rappel, le colonel Assimi Goïta est arrivé au pouvoir suite à un putsch  – le deuxième en moins d’un an au Mali – perpétré contre Bah N’daw, président du premier conseil de transition mis en place après le renversement d’Ibrahim Boubacar Keita, le 18 Août 2020. Cependant, le nouveau conseil militaire a promis remettre le pouvoir aux civils après des élections prévues le 27 février 2022.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This