Select Page

AFRIQUE DU SUD : L’EX-PRÉSIDENT JACOB ZUMA A DORMI EN PRISON.

AFRIQUE DU SUD : L’EX-PRÉSIDENT JACOB ZUMA A DORMI EN PRISON.

AFRIQUE DU SUD : L’EX-PRÉSIDENT JACOB ZUMA A DORMI EN PRISON.

L’ex-président sud africain Jacob Zuma s’est constitué prisonnier ce mercredi 07 juillet 2021, après avoir été condamné à 15 mois de prison ferme la semaine dernière par la Cour Constitutionnelle. 

Jacob Zuma, ex-président de la république d’Afrique du Sud, a dormi en prison. En effet, après avoir été condamné à 15 mois de prison ferme le 29 juin 2021 par la Cour Constitutionnelle, pour outrage à la justice, un ultimatum de 05 jours lui avait été donné pour se rendre à la police.

Et ce mercredi 07 juillet 2021, l’ancien président s’est finalement constitué prisonnier.Le président Zuma a décidé de se conformer à l’ordre d’incarcération. Il est en route pour se rendre dans un établissement correctionnel”, a annoncé la fondation qui le représente. “L’ancien président d’Afrique du Sud, M. Jacob Zuma, a été placé en détention”, a confirmé sur son compte twitter, le ministère de la police.

Incarcéré en toute sécurité

AFRIQUE DU SUD : L'EX-PRÉSIDENT JACOB ZUMA A DORMI EN PRISON.

Prison d’Escourt

Jacob Gedleyihlekisa Zuma est notamment arrivé dans l’enceinte de la prison d’Escourt, située à 200Km de son domicile, aux alentours de 1h30min. “Jacob Zuma est arrivé juste après 1h du matin, vous savez, qu’en tant qu’ancien président, il a une unité de protection présidentielle. Ils nous l’ont amené, mais maintenant nous devons prendre le relais, et je dois m’assurer qu’il est incarcéré en toute sécurité et aussi nous devons répondre à ses besoins spéciaux s’ils ont été identifiés.” a déclaré Singabakho Nxumalo, porte-parole du département des services correctionnel.

Âgé de 79 ans, l’ex-président purge ainsi cette peine pour avoir refusé de témoigner devant la commission d’enquête sur les soupçons de corruption généralisée pendant sa présidence (2009 – 2018). “Ce n’est pas un aveu de culpabilité”, a toutefois souligné son porte-parole, Mzwanele Manyi.

Soulignons que le 05 juillet 2021, la Cour Constitutionnelle a accepté de réétudier sa condamnation, l’ex-président ayant affirmé qu’une incarcération revenait à “le condamner à mort”. Son état de santé “instable” plaidant notamment en sa faveur. La décision est attendue ce vendredi par le tribunal de Pietermaritzburg (Est), à l’issu ce cette nouvelle audience.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This