Select Page

COVID-19 : L’UNION AFRICAINE DÉNONCE LA DISTRIBUTION INÉGALE DES VACCINS.

COVID-19 : L’UNION AFRICAINE DÉNONCE LA DISTRIBUTION INÉGALE DES VACCINS.

COVID-19 : L’UNION AFRICAINE DÉNONCE LA DISTRIBUTION INÉGALE DES VACCINS.

Face à la presse ce jeudi 1er juillet 2021, Strive Masiyiwa, l’envoyé spécial de l’Union Africaine pour la réponse au Covid-19, a fortement fustigé la mauvaise répartition des vaccins anti covid-19 par l’Union Européenne.

Devant l’ampleur de la crise sanitaire de la Covid-19, qui secoue actuellement la planète, des vaccins ont été mis sur pied pour essayer de l’endiguer dans le monde. Si en Occident, les firmes pharmaceutiques se sont déployées pour produire différents types de vaccins, l’Afrique, elle,  a marqué le pas. Technologiquement diminuée, elle s’est contentée du dispositif COVAX. Une initiative qui devait permettre la distribution, d’ici la fin de l’année, d’au moins 1,3 milliards de doses aux 92 pays les plus pauvres de la planète.

Pas une seule dose n’a quitté l’Europe pour l’Afrique…

Seulement voilà, rendu au premier semestre de l’année, l’Afrique n’a reçu que 61 millions de doses, vaccinant dès lors seulement 1,1 % de sa population. Loin, très loin même, des 45% qu’on enregistre aux Etats-Unis, ou encore des 29% dans l’Union Européenne. Une discordance que Strive Masiyiwa, l’envoyé spécial de l’Union Africaine pour l’achat de ces vaccins, croit tenir les origines.

En effet, pour le milliardaire zimbabwéen, c’est une action délibéré des pays riches – l’union Européenne (UE) en particulier – qui en est la cause. “Le fait est que l’UE a des usines de vaccins. Elle a des centres de production de vaccins dans toute l’Europe. Pas une seule dose, pas un seul flacon n’a quitté une usine européenne pour l’Afrique.” a t-il regretté. Car, a-t-il ajouté, “lorsque nous sommes allés parler à leurs fabricants, ils nous ont dit qu’ils avaient tous vendu. (…) On nous renvoie vers l’Inde, où il existe un certain nombre de fabricants sous licence, l’Europe doit décider, vous ne pouvez pas dire que vous nous soutenez”…

A ses côtés, le chef des Centres Africains de Contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), John Nkengasong, s’est montré alarmiste. “Nous sommes très loin de notre cible. Nous ne voulons pas être considérés comme le continent du COVID… En Europe, les stades sont pleins de jeunes criant et s’embrassant, nous ne pouvons pas faire ça en Afrique” a t-il déclaré.

L’Afrique déçue

COVID-19 : L'UNION AFRICAINE DÉNONCE LA DISTRIBUTION INÉGALE DES VACCINS.Et pourtant, “nous aurions pu agir de manière très différente”, a déploré Masiyiwa. Car selon lui, les principaux donateurs du COVAX n’ont pas tenu leurs promesses, alors que certains pays africains étaient prêt à payer. “De nombreux pays restaient assis en disant : les vaccins arrivent (…)Nous, les Africains, sommes déçus. Nous ne mesurerons plus les promesses de dons, nous mesurerons les vaccins arrivant dans nos aéroports” a t-il martelé. 

En rappel, le continent africain a enregistré 5,5 millions d’infections confirmées au Covid-19, avec une augmentation “remarquable” de 23% des décès au cours de la semaine dernière, a annoncé le virologue camerounais, directeur de Africa CDC. Toujours selon ce dernier, l’Afrique a besoin de 1,6 milliards de doses dans un régime à double dose, ou 800 millions pour un régime à dose unique, pour atteindre l’objectif annoncé de vacciner 60% de sa population.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

.

 

 

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This