Select Page

RCA : NE PAS SE RETROUVER DANS UNE “GUERRE PAR PROCURATION ENTRE LES GRANDES PUISSANCES”…

RCA : NE PAS SE RETROUVER DANS UNE “GUERRE PAR PROCURATION ENTRE LES GRANDES PUISSANCES”…

RCA : NE PAS SE RETROUVER DANS UNE “GUERRE PAR PROCURATION ENTRE LES GRANDES PUISSANCES”…

La présidence de la RCA a ainsi répondu à l’enquête de CNN, qui accuse les militaires russes d’exactions dans le pays. 

Le gouvernement centrafricain refuse de se retrouver dans “une guerre par procuration entre les grandes puissances”. C’est ce qu’a annoncé le le directeur de cabinet du président de la République, Obed Namsio, ce samedi 19 juin 2021. Il répondait ainsi aux allégations de CNN, qui, dans une enquête conjointe avec l’organisation The Sentry, a pointé les mercenaires russes dans le meurtre et la torture des civils en RCA.  

“La raison de cette campagne de désinformation et de manipulation c’est la reprise de la coopération bilatérale entre la République centrafricaine et la Fédération de Russie, y compris le soutien efficace des instructeurs russes dans les opérations de formation et de reconstruction des FACA (Forces armées centrafricaines) dans les territoires occupés par des groupes armés”, a-t-il annoncé dans son communiqué. Obed Namsio a par ailleurs dénoncé “la gravité de ces allégations diffamatoires, fantaisistes et fallacieuses “, qui aurait pour objectif de “nuire aux intérêts de la République centrafricaine”.

Complot contre les autorités

Il fait souligner que les relations antre la Russie et la Centrafrique sont au beau fixe, marquées notamment la présence en RCA de paramilitaires russes. Des “instructeurs”, selon kremlin, qui aident Bangui à combattre les groupes armés qui pullulent au pays. Ancienne colonie française, cette situation ne plait pas beaucoup à Paris, qui multiplie depuis lors des accusations contre Moscou. “un complot contre les autorités centrafricaines”, a déclaré Obed, qui a rappelé que les conclusions de enquête spéciale du gouvernement, mise en place pour faire la lumière sur les allégations de violations des droits de l’homme imputées aux FACA et forces alliées russes, étaient, elles, toujours attendues. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This