Select Page

CÔTE D’IVOIRE : ATTENDU LE 17 JUIN, LAURENT GBAGBO SERA PORTEUR D’UN “MESSAGE DE RÉCONCILIATION”.

CÔTE D’IVOIRE : ATTENDU LE 17 JUIN, LAURENT GBAGBO SERA PORTEUR D’UN “MESSAGE DE RÉCONCILIATION”.

CÔTE D’IVOIRE : ATTENDU LE 17 JUIN, LAURENT GBAGBO SERA PORTEUR D’UN “MESSAGE DE RÉCONCILIATION”.

Le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire est désormais acté pour le 17 juin 2021. Et l’ancien président dit être “porteur d’un important message de réconciliation”…

L’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, sera de retour au pays le 17 juin 2021, après 10 ans d’exil. “Le président Laurent Gbagbo est attendu le 17 juin à Abidjan. Il arrive par un vol de la compagnie Brussels Airlines à 14h”, a déclaré son porte-parole, Justin Katinan Koné, lors d’une conférence de presse ce mercredi 09 juin 2021. C’est donc finalement par un vol commercial que celui qui été acquitté par la Cour Pénale Internationale (CPI) le 31 mars dernier fera son grand retour au bercail. 

Un retour “pour la paix”, comme l’a souligné son porte-parole, indiquant par la suite que son accueil sera populaire. “le gouvernement ne nous a exprimé aucune restriction, nous travaillons selon le format que nous nous sommes fixés, à savoir un accueil populaire”, a-t-il souligné. Par ailleurs, Justin Katinan a déclaré que l’ex-président arrivait porteur “d’un message très important de réconciliation attendu par le peuple et dont l’objectif est de ressouder au maximum les liens cassés”.

Des affiches dans la ville

CÔTE D'IVOIRE : ATTENDU LE 17 JUIN, LAURENT GBAGBO SERA PORTEUR D'UN "MESSAGE DE RÉCONCILIATION".Le président actuel de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a récemment approuvé ce retour de son prédécesseur, lui assurant même les “avantages dus à son rang d’ancien chef de l’état”. Dans le but d’éviter tout débordement, des négociations ont eu lieu entre le gouvernement et son parti, qui prépare activement ce retour, avec des affiches et des t-shirts à son effigie. 

Rappelons pour finir que Laurent Gbagbo a été arrêté en 2011 suite aux violences post-électorales ayant fait près de 3 000 victimes.  Accusé de quatre chefs d’accusations de crimes contre l’humanité, notamment de meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, il avait été transféré à la Haye. Jugé par la CPI depuis 2016, il avait toujours clamé son innocence, jusqu’à son acquittement en appel le 31 mars 2021, en compagnie de son proche collaborateur d’alors, Charles Blé Goudé.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This