Select Page

UNIVERSITÉ DU RWANDA : LES FILIÈRES EN INADÉQUATION AVEC LE MARCHÉ DE L’EMPLOI SERONT SUPPRIMÉES.

UNIVERSITÉ DU RWANDA : LES FILIÈRES EN INADÉQUATION AVEC LE MARCHÉ DE L’EMPLOI SERONT SUPPRIMÉES.

UNIVERSITÉ DU RWANDA : LES FILIÈRES EN INADÉQUATION AVEC LE MARCHÉ DE L’EMPLOI SERONT SUPPRIMÉES.

L’Université du Rwanda a lancé récemment un examen complet de ses programmes, dans le but de supprimer les filières jugées  inadaptées au marché de l’emploi.

L’objectif visé est clair. Avoir au moins 90% d’étudiants dans les filières de Sciences, Technologies, Ingénieries et Mathématiques (STEM), contre 10% pour les filières non-STEM. Pour y parvenir, l’Université du Rwanda (UR) a lancé un audit complet de ses programmes. Ce qui devrait conduire à la suppression progressive des filières jugées en inadéquation avec le marché de l’emploi.

“Nous avons vu que certains des programmes que nous proposons à l’université sont bons et pertinents pour le marché, tandis que d’autres ne le sont pas, et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’entreprendre un examen complet de tous les programmes que nous proposons.”, a déclaré le Dr Emile Bienvenu, vice-chancelier adjoint par intérim des universités et de la recherche à l’UR. “Nous allons voir si certains de nos programmes sont toujours pertinents sur le marché du travail et les programmes pertinents vont être maintenus avec quelques améliorations. Ceux qui ne sont plus pertinents seront progressivement supprimés“, a t-il ajouté. 

Dès la rentrée prochaine

UNIVERSITÉ DU RWANDA : LES FILIÈRES EN INADÉQUATION AVEC LE MARCHÉ DE L'EMPLOI SERONT SUPPRIMÉES.Il s’agira donc d’inverser la courbe observée ces dernières années à l’UR, où 53% des étudiants ont des diplômes non STEM, et 47% seulement des diplômes STEM.

Par ailleurs, l’étude en question sera proposé aux étudiants dès la rentrée prochaine. “Nous pensons que cet exercice d’examen des programmes s’achèvera cette année et s’achèvera en novembre-décembre. Nous pensons que les étudiants vont commencer avec de nouveaux programmes au cours de l’année universitaire qui commence l’année prochaine”, a promis le Dr Bienvenu.

Cette initiative est d’ores et déjà saluée par la communauté éducative au Rwanda. “Normalement, si l’examen d’un programme est bien analysé et fait en consultation avec une équipe de techniciens, de dirigeants et du secteur privé, les étudiants et les employeurs en bénéficieront”, s’est réjoui le professeur Masengesho Kamuzinzi, professeur agrégé en planification de l’éducation.

En rappel, l’UR, fondé en 2013 de la fusion de 10 établissements publics d’enseignements supérieurs au Rwanda, est la meilleure université du pays.   

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This