Select Page

CAMEROUN – GICAM : LE PREMIER MINISTRE ÉCHANGE AVEC LE SECTEUR PRIVÉ.

CAMEROUN – GICAM : LE PREMIER MINISTRE ÉCHANGE AVEC LE SECTEUR PRIVÉ.

CAMEROUN – GICAM : LE PREMIER MINISTRE ÉCHANGE AVEC LE SECTEUR PRIVÉ.

Le premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a échangé ce mardi 18 mai 2021 avec les opérateurs du secteur privé au siège du GICAM à Douala.

Ce mardi 18 mai 2021, le premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a été reçu par les opérateurs privés du pays, réunis au sein du Groupement Inter patronal du Cameroun (GICAM). La première visite d’un chef de gouvernement “en 64 ans d’existence”, a rappelé son président, Célestin Tawamba. Cette rencontre intervient alors que le climat des affaires est plutôt tendu au pays. D’ailleurs, en avril dernier, le GICAM avait annulé une conférence-débat qu’il avait organisé sous le thème de l’insécurité juridique et judiciaire criante des affaires au Cameroun. L’institution patronale s’insurgeait contre le fait que la délégation soit conduite par le ministre délégué, Jean De Dieu Momo, en lieu et place du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent Esso.

En effectuant le déplacement pour Douala ce mardi matin, le premier ministre voudrait non seulement décrisper ce climat morose, mais également  “demander aux chefs d’Entreprises leur contribution à l’effort de guerre pour la reconstruction du Sud-Ouest et Nord-Ouest”, précise le communiqué du GICAM. 

Garanties et doléances du patronat 

Au moment où il reprenait la route, une promesse concrète de 1,2 milliards de Fcfa a été faite par le patronat camerounais. Cependant, des garanties ont été exigées par ces derniers, notamment “la poursuite d’un dialogue national jusqu’à l’arrêt des hostilités ; la sécurisation physique des investissements ; la transparence dans la gestion des fonds issus de la contribution des entreprises ; la mise à disposition de garanties de l’État au profit du secteur financier ; la révision (du) décret de septembre 2019, portant reconnaissance du statut de zone économiquement sinistrée aux régions de l’Extrême-Nord, du Nord et du Sud-Ouest, avec pour objectifs complémentaires de faciliter la mobilisation des contributions, et d’écarter tout risque de litige fiscal dans les opérations de soutien”, a énuméré son président.

Par ailleurs, le patron du GICAM a tenu à exprimer les doléances de ses pairs au premier ministre. “En me demandant de signifier leur soutien aux initiatives gouvernementales, les chefs d’entreprises ne cachent pas leur perplexité et leur scepticisme. Perplexité parce que, ailleurs dans le monde, dans le contexte de la pandémie du Covid-19, ce n’est pas l’État qui a besoin d’un soutien du secteur privé, c’est le gouvernement qui apporte des aides en soutien aux entreprises. Scepticisme par rapport à l’utilisation des contributions qu’ils souhaitent faire” a-t-il martelé. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This