Select Page

CPI : 25 ANS DE PRISON POUR L’EX-CHEF REBELLE OUGANDAIS DOMINIC ONGWEN.

CPI : 25 ANS DE PRISON POUR L’EX-CHEF REBELLE OUGANDAIS DOMINIC ONGWEN.

CPI : 25 ANS DE PRISON POUR L’EX-CHEF REBELLE OUGANDAIS DOMINIC ONGWEN.

Dominic Ongwen, ex-chef rebelle ougandais, a été condamné à 25 ans de prison ce jeudi par la Cour Pénale Internationale.

Ce sera 25 ans de prison pour Dominic Ongwen, l’ex-commandant de l’Armée de Résistance des Seigneurs (LRA) en Ouganda. En février dernier, la Cour Pénale Internationale (CPI) l’avait déjà reconnu coupable de 61 chefs d’accusations, parmi lesquels les meurtres, viols, esclavage sexuel et conscription d’enfants soldats. Des crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis dans les années 2000 en Ouganda, lorsque la “fourmi blanche” était à la tête de ce groupe rebelle. l’ONU les a attribué plus de 100 000 morts durant cette période.

“À la lumière de la gravité des crimes que vous avez commis, la chambre vous condamne à une période totale d’emprisonnement de 25 années”, a déclaré le juge Bertram Schmitt, en prononçant la sentence ce jeudi matin. Une peine plutôt clémente, au vu de l’atrocité des faits. Risquant la prison à perpétuité, son passé d’enfant-soldat aura plaidé pour sa réduction.

Circonstance atténuante 

En effet, Dominic Ongwen avait été lui même enlevé, alors qu’il n’avait que 09 ans, par la LRA. Avant de devenir plus tard un redoutable chef de guerre … “C’est une circonstance qui distingue cette affaire de toutes les autres jugées par ce tribunal”, avait, à ce titre, déclaré Colin Black, membre de l’accusation en avril dernier. “Je suis devant ce tribunal international avec tant d’accusations, et pourtant je suis la première victime d’enlèvement d’enfants. Ce qui m’est arrivé, je ne crois même pas que cela soit arrivé à Jésus-Christ”, avait de son côté, affirmé Ongwen

Tout en reconnaissant ses souffrances, la cour a cependant estimé que c’est “en tant qu’adulte responsable et commandant de l’Armée de résistance du Seigneur”, qu’il a perpétré ces horreurs.  

En rappel, le véritable chef de la LRA, Joseph Kony, est toujours recherché. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui par la CPI.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This