Select Page

TCHAD : ALBERT PAHIMI PADACKÉ NOMMÉ PREMIER MINISTRE PAR LE CMT.

TCHAD : ALBERT PAHIMI PADACKÉ NOMMÉ PREMIER MINISTRE PAR LE CMT.

TCHAD : ALBERT PAHIMI PADACKÉ NOMMÉ PREMIER MINISTRE PAR LE CMT.

Le Conseil Militaire de Transition, au pouvoir au Tchad, a nommé Albert Pahimi Padacké comme premier ministre de transition, ce lundi 26 avril 2021.

Albert Pahimi Padacké est le tout nouveau premier ministre de transition du Tchad post-Idriss Deby. Ainsi en a décidé le président du Conseil Militaire de Transition (CMT), Mahamat Idriss Deby, dans un décret signé ce lundi 26 avril 2021. 

Arrivé 2ème lors des élections présidentielles du 11 avril dernier (avec 10,32% des voix), Albert Pahimi Padacké arrive en terrain connu, puisqu’il était déjà premier ministre de 2016 à 2018, avant la dissolution de ce poste par le défunt président, Idriss Deby Itno. Selon la charte de transition, il sera à la tête d’un gouvernement de transition dont les membres seront nommés par le CMT. Le nouveau premier ministre est originaire du Sud du pays, et apparaît comme un fin connaisseur de la scène politique tchadienne. Agé de 54 ans, il est le président du Rassemblement des nationalistes et démocrates tchadiens-Le Réveil (RNDT-Le Réveil), son parti fondé en 1996.

Sauver notre nation en péril

Cependant, cette nomination fait déjà des grincements de dents au sein de l’opinion politique tchadienne, ceci malgré sa proximité avec la société civile et les autres partis d’opposition. “Il n’appartient pas au conseil militaire de transition de désigner un Premier ministre de cette manière solitaire. Nous voulons qu’il y ait des discussions entre les partis politiques, la société civile et d’autres acteurs afin de parvenir à un consensus”, s’est insurgé Yacine Abderahmane, président du Parti réformiste, à l’agence Reuters. 

Néanmoins, l’intéressé a déclaré dans une interview à Rfi avoir accepté ce poste en raison du contexte ambiant : “Je l’ai accepté parce que la situation de notre pays exige que tous les Tchadiens se mettent au-dessus de toutes les considérations, pour regarder les défis communs, à savoir, la paix, la stabilité. La situation du Tchad, à la date d’aujourd’hui, se pose en termes d’union sacrée des enfants du pays, afin de sauver notre nation en péril”.

Signalons que dans autre décret signé ce même jour, le nouvel homme fort du Tchad a nommé Idriss Youssouf Boy, jusqu’alors consul général du Tchad à Douala, comme son secrétaire particulier. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This