Select Page

TCHAD – PRÉSIDENTIELLES : UN 6ÈME MANDAT POUR IDRISS DEBY.

TCHAD  – PRÉSIDENTIELLES : UN 6ÈME MANDAT POUR IDRISS DEBY.

TCHAD  – PRÉSIDENTIELLES : UN 6ÈME MANDAT POUR IDRISS DEBY.

Idriss Deby a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle du 11 avril 2021 ce lundi soir. Pour la 6ème fois d’affilié. 

Idriss Deby rempile pour un 6ème mandat à la tête du Tchad. En effet, selon les résultats provisoires annoncés ce lundi soir par la Commission électorale nationale indépendante, le maréchal a remporté haut la main le scrutin du 11 avril dernier, et ce dès le premier tour, avec 79,32% des suffrages exprimés. 

TCHAD  - PRÉSIDENTIELLES : UN 6ÈME MANDAT POUR IDRISS DEBY.Bien que ce résultat ne constitue pas vraiment une surprise, au regard du boycott des principaux opposants à ces consultations, le taux de participation s’est élevé à 64,81%.

La deuxième place a été occupée par l’ancien Premier ministre Albert Pahimi Padacké avec 10,32%. Puis s’en est suivi Lydie Beassemda, seule femme en lice avec 3,16% des suffrages exprimés. Les autres candidats obtiennent tous moins de 2%, dont Saleh Kebzabo (1,03 %) et Ngarjely Yorongar (0,4 %). Ces deux avaient notamment renoncé au scrutin, en retirant leurs candidatures.

L’enjeu sécuritaire

Si ces résultats provisoires doivent d’abord être validés par la Cour Suprême avant d’êtres définitifs, c’est déjà la liesse pour les partisans de Deby. “Le pari est gagné, les élections se sont déroulées dans le calme et la transparence”, s’est réjoui le porte parole du parti au pouvoir, Jean-Bernard Padaré. Un enthousiasme que ne partage pas l’opposant Brice Mbaimon Guedmabye. “Ce sont des résultats préfabriqués. Nous envisageons de faire des recours” a annoncé celui qui a obtenu 1,40% des voix.

L’enjeu principal de ce 6ème mandat sera sécuritaire. D’ailleurs, cette annonce a été faite au lendemain d’une attaque rebelle dans la province du Kanem. Selon les autorités tchadiennes, cette attaque a été repoussée et les rebelles mis en déroute. Mais Mahamat Mahdi Ali, le leader du FACT, estime qu’il ont plutôt opéré un repli stratégique.  

En attendant donc la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême, prévue pour le 15 mai 2021, signalons que le maréchal Idriss Deby, 68 ans, dirige le pays depuis 1990. Il a passé près de 31 ans cumulées au pouvoir.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This