Select Page

TCHAD – NÉCROLOGIE : LE DERNIER COMBAT D’IDRISS DEBY ITNO.

TCHAD – NÉCROLOGIE : LE DERNIER COMBAT D’IDRISS DEBY ITNO.

TCHAD – NÉCROLOGIE : LE DERNIER COMBAT D’IDRISS DEBY ITNO.

Le maréchal Idriss Deby Itno, président du Tchad, est mort ce mardi des suites des blessures reçues au front ce week-end. 

Clap de fin pour le maréchal Idriss Deby Itno. En effet, le président réélu du Tchad, vient de rendre l’âme des suites des blessures reçues au front ce week-end. “Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad”, a annoncé ce mardi, dans un communiqué, le général Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l’armée.

Tout juste réélu pour un 6ème mandat consécutif, Idriss Deby s’était rendu sur le front ce week-end, au commandement de son armée aux prises avec les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), venus de la Lybie pour le renverser. Une énième offensive rebelle qui sera malheureusement son dernier combat. Ces derniers avaient pourtant annoncé avoir blessé le président, mais le gouvernement avait démenti. A 68 ans, Idriss Deby tombe ainsi les armes à la main, en défendant son pays.

Un conseil militaire de transition

TCHAD - NÉCROLOGIE : LE DERNIER COMBAT D'IDRISS DEBY ITNO.C’est par la rébellion qu’il était arrivé au pouvoir, le 1er décembre 1990.  C’est une rébellion qui l’en aura chassé, ce 20 avril 2021. Né en 1952 à Fada, au Nord du Tchad, Idriss Deby était un militaire de carrière. Pilote de transport, parachutiste, général, il a été élevé au grade Maréchal Le 11 août 2020, à l’occasion des 60 ans de l’indépendance du pays. 

En 31 années de pouvoir sans partage, le maréchal Deby a été régulièrement accusé par les ONG internationales de violer les droits humains, surtout dans les années 1990. Mais il fut paradoxalement l’un des grands contributeurs à la guerre contre les djihadistes au Sahel, dont ses troupes, particulièrement aguerries, auront été remarquables. 

Pour l’instant, c’est le commandant de la garde présidentielle, par ailleurs son fils, le général Mahamat Idriss Déby Itno, qui dirigera un conseil militaire de transition. “Un conseil militaire a été en mis en place dirigé par son fils, le général Mahamat Idriss Déby Itno. Le conseil s’est aussitôt réuni et a promulgué la charte de transition”, a déclaré le général Azem Bermandoa Agouna.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This