Select Page

rapport duclert : le rwanda aura aussi “son mot à dire”…

rapport duclert : le rwanda aura aussi “son mot à dire”…

RAPPORT DUCLERT : LE RWANDA AURA AUSSI “SON MOT À DIRE”…

Suite à la publication du rapport Duclert, relatif au rôle de la France lors du génocide rwandais de 1994, le président Paul Kagamé a réagi ce 07 avril 2021.

Lors de la commémoration du génocide rwandais de 1994, organisée ce 07 avril 2021, le président Paul Kagame s’est prononcé sur le récent rapport de la commission Duclert, créée il y a 02 ans par le président français, Emmanuel Macron.

Ce rapport, publié le 26 mars dernier, était relatif au rôle de la France lors de ces événements douloureux. Elaborée par une commission d’historien présidée par Vincent Duclert, il a été reconnu que la France, bien que n’ayant pas participé directement à cette tragédie, avait cependant eu “des responsabilité lourdes et accablantes”. 

Le mot du Rwanda attendu

RAPPORT DUCLERT : LE RWANDA AURA AUSSI "SON MOT À DIRE".Ce mercredi, le président rwandais, Paul Kagame, a salué cette volonté de faire avancer “la vérité historique” sur le génocide de 1994. “Il montre un désir, même chez les dirigeants en France, d’avancer avec une bonne compréhension de ce qu’il s’est passé. Nous saluons cela”, s’est-il félicité. Mais le chef de l’Etat est allé encore plus loin, en annonçant qu’une enquête similaire était également en cours au Rwanda. “Le Rwanda aura également un mot à dire dans un avenir proche”, a-t-il déclaré, précisant que “l’important est de continuer à travailler ensemble pour documenter la vérité”.

Seulement, les rescapés du génocide, eux, “veulent des actes forts, des mots d’excuses”, a souligné Etienne Nsanzimana, président de l’association Ibuka France, qui regroupe les survivants de ce drame. Ces derniers, qui “n’ont pas beaucoup à apprendre”, estiment notamment que “les historiens ont parlé, il faut que les politiques et les juges prennent le relais”. 

Pour mémoire, le génocide rwandais s’est déroulé ente avril et juillet 1994. Près d’un million de personnes, principalement des tutsis, furent exterminés durant ces trois mois d’horreurs. C’est au lendemain de ce drame que Paul Kagame, ancien chef rebelle tutsi, est arrivé au pouvoir.  

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This