Select Page

ÉGYPTE : UNE ENQUÊTE OUVERTE APRÈS LE BLOCAGE DU CANAL DE SUEZ PAR “L’EVER GIVEN”.

ÉGYPTE : UNE ENQUÊTE OUVERTE APRÈS LE BLOCAGE DU CANAL DE SUEZ PAR “L’EVER GIVEN”.

ÉGYPTE : UNE ENQUÊTE OUVERTE APRÈS LE BLOCAGE DU CANAL DE SUEZ PAR “L’EVER GIVEN”.

Les autorités égyptiennes ont annoncé l’ouverture d’une enquête hier, 31 mars 2021, pour déterminer les circonstances ayant conduit au blocage du canal de suez par le porte conteneur “Ever Given”. 

Le gouvernement égyptien a lancé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes ayant conduits au blocage du canal de suez, par le porte conteneur “Ever Given”. En effet, cette enquête, ouverte ce mercredi 31 mars 2021, portera sur la qualité des équipements du navire, ainsi que sur les actions de son capitaine. “L’enquête portera sur l’examen des éléments du navire et déterminera s’ils ont été utilisés correctement avant l’accident. Elle étudiera également les actions du capitaine de l’Ever Given afin de définir les causes de l’incident”, a indiqué le capitaine Sayed Sheasha, de l’Autorité du canal de Suez (SCA).

Ouverte pour une durée de 04 jours maximum, ladite enquête sera publique et son équipe d’investigation sera constituée d’un expert juridique, d’un ingénieur et d’un spécialiste de la gestion des pertes et indemnisations. Il faudra savoir notamment si le guide du canal de Suez et les équipements ont été utilisés et si l’équipage a donné l’alerte avant l’échouement. Il est précisé que si l’Ever Given a refusé de coopérer, le navire sera saisi avant qu’un procès civil soit intenté. 

Une crise qui “a rappelé l’importance du canal”…

Rappelons que c’est le 23 mars 2021 que le porte conteneur “ever given”, de 400 mètres de long et de plus de 220 000 tonnes, s’est retrouvé coincé en travers du canal de suez, entrainant une crise sans précédent dans le trafic maritime.

Cette crise, qui “a montré à quel point le canal est important pour le monde”, selon le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, a été désamorcée une semaine plus tard, avec la remise à flot de ce navire. ” les Égyptiens ont réussi à mettre fin à la crise du navire échoué dans le canal de Suez, malgré l’énorme complexité technique entourant ce processus”, s’était d’ailleurs félicité, dans un tweet, le président, tout en promettant lors de sa visite au siège de la SCA : “Nous allons acquérir tous les équipements nécessaires  pour éviter des incidents similaires”.

Près de 400 navires étaient resté coincés dimanche aux extrémités et au milieu de ce canal long de 190Km, qui, reliant la mer Rouge à la mer Méditerranée, voit passer environ 10 % du commerce maritime international.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This