Select Page

CÔTE D’IVOIRE : GBAGBO EST LIBRE.

CÔTE D’IVOIRE : GBAGBO EST LIBRE.

CÔTE D’IVOIRE : GBAGBO EST LIBRE.

Laurent Gbagbo, ancien chef de l’état ivoirien, a été définitivement acquitté ce mercredi par la Cour Pénale Internationale (CPI). Il est désormais libre.

Il était accusé de quatre chefs d’accusations de crimes contre l’humanité. Meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Des crimes commis au cours des violences postélectorales entre 2010 et 2011, ayant  faits près de 3 000 morts.

CÔTE D'IVOIRE : GBAGBO EST LIBRE.Il avait toujours clamé son innocence, au cours d’un procès qui a débuté en fanfare en 2016. Après des années de procédures, Laurent Gbagbo et son proche collaborateur, Charles Blé Goudé, avaient été acquitté une première fois en 2019. Mais la procureure sortante de la CPI, Fatou Bensouda, avait interjeté appel, qui, selon elle, “démontrera que la chambre de première instance a commis des erreurs de droit et de procédure qui a abouti à l’acquittement de M. Gbagbo et de M. Blé Goudé pour tous les chefs d’accusation”, avait-elle promis.

Seulement, ce mercredi 31 mars 2021, la CPI a plutôt confirmé la première sentence. “À la majorité, la chambre d’appel rejette […] l’appel du procureur et confirme la décision de la chambre de première instance”, a déclaré le juge de la chambre d’appel, Chile Eboe-Osuji. Une confirmation synonyme de libération pour les deux hommes. “La CPI abroge par la présente toutes les conditions restantes à la libération de M. Gbagbo et M. Blé Goude”, a poursuivi le juge, avant d’ordonner au tribunal de “prendre des dispositions pour le transfert en toute sécurité de M. Gbagbo et M. Blé Goudé vers le ou les Etats d’accueil”.

C’est donc la fin d’un feuilleton judiciaire qui a tenu en haleine toute l’Afrique. Car si la CPI avait été fondée en 2002 pour juger des atrocités commis de par le monde, elle s’était jusque là démarquée seulement sur les crimes commis sur le continent.

Une liesse au pays

CÔTE D'IVOIRE : GBAGBO EST LIBRE.En Côte d’Ivoire, l’annonce a été chaleureusement accueillie par ses sympathisants. “Aujourd’hui, pour moi, c’est une journée de folie. Voilà la libération qu’on attendait depuis une décennie, Dieu merci, c’est arrivé. C’est la libération de l’Afrique entière, à partir de Laurent Gbagbo, de la Côte d’Ivoire en particulier. On doit décréter cette journée, journée de joie !”, s’est exclamé au micro de Rfi, un militant du FPI, le parti de Gbagbo.

Mais cette victoire ne sera totale qu’à une seule condition. Dès le retour au pays des deux hommes. Un retour imminent, l’ex-président étant en possession de ses deux passeports, diplomatique et ordinaire. “Laurent Gbagbo est un citoyen ivoirien libre, il doit et il va rentrer chez lui avec, je pense, le concours du pouvoir. (…) C’est un ancien président ivoirien qui rentre chez lui, il doit être accueilli avec tous les honneurs dus à son rang.  car les Ivoiriens ont besoin de réconciliation et de paix…”, espère l’homme politique Georges Armand Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS). 

Pour mémoire, Laurent Gbagbo, âgé de 75 ans,  a été président de la Côte d’Ivoire de 2000 à 2010. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com 

 

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This