Select Page

GUINÉE ÉQUATORIALE – EXPLOSIONS : LE BILAN S’ALOURDIT AVEC PLUS D’UNE CENTAINE DE MORTS DEJÀ ENREGISTRÉS.

GUINÉE ÉQUATORIALE – EXPLOSIONS : LE BILAN S’ALOURDIT AVEC PLUS D’UNE CENTAINE DE MORTS DEJÀ ENREGISTRÉS.

GUINÉE ÉQUATORIALE – EXPLOSIONS : LE BILAN S’ALOURDIT AVEC PLUS D’UNE CENTAINE DE MORTS DEJÀ ENREGISTRÉS.

Le bilan des explosions survenus le dimanche 07 mars 2021 à Bata, continue de s’alourdir au fil des jours, avec déjà plus de 100 morts répertoriés.

En extirpant des ruines 07 cadavres hier, le bilan provisoire des explosions de Bata est passé à 105 morts et 615 blessés, a annoncé la télévision d’Etat équato-guinéenne, Tvge. Un bilan qui devrait encore s’alourdir, car les chances de retrouver vivantes les nombreuses victimes encore ensevelies sont minces, plus de 48h après. Les recherches se poursuivent néanmoins, car la veille, les secouristes avaient retrouvé encore vivantes “plus de 60 personnes bloquées sous les décombres, dont deux enfants âgés de 3 et 4 ans” !

Imprudence ou malveillance

GUINÉE ÉQUATORIALE  - EXPLOSIONS : LE BILAN S'ALOURDIT AVEC PLUS D'UNE CENTAINE DE MORTS DEJÀ ENREGISTRÉS.Une catastrophe dont les origines ont été clarifiées hier, par le gouvernement : “Après les recherches effectuées concernant les causes, les premières hypothèses font état d’un feu allumé par l’une des agricultrices qui voulait préparer son exploitation de cultures vivrières, dans les proximités des dépôts de la caserne ci-dessus mentionné, et la brise a favorisé le déplacement rapide du feu jusque-là où sont stockés les explosifs, qui ont été rapidement touchés par le feu, provoquant ainsi leur explosion et ensuite les ondes de choc se sont propagées, ce qui a ravagé impitoyablement toutes les maisons, les installations et les véhicules qui étaient dans son rayon d’action”, a précisé le vice-président de la République chargé de la Défense et de la Sécurité de l’Etat, Teodoro Nguema Obiang Mangue, faisant taire la thèse d’une conspiration contre le pays.

Mais cet accident regrettable est surtout inadmissible pour le chef de l’Etat. “Les responsables du camp ont vraiment commis une imprudence, ou c’est de la malveillance pour des gens censés connaître les effets des explosions de la dynamite, qui normalement (…) se stocke très loin de toute population et sous la terre, et non pas, comme cela était le cas, dans un lieu ouvert et près de la population”, a déclaré Teodoro Obiang Nguema, à l’endroit des responsables du camp de Nkoa Ntoma.

Appel à l’aide

Pour l’heure, le président a lancé un appel à la communauté internationale pour aider son pays à faire face à cette tragédie. “Compte tenu de l’ampleur des dommages occasionnés, encore provisoires, (…) je lance un appel à la communauté internationale et aux bienfaiteurs nationaux pour qu’ils soutiennent la Guinée équatoriale en ces moments difficiles qui coïncident avec la crise économique résultant de la chute des prix du pétrole et de la pandémie de Covid-19”, a-t-il par ailleurs déclaré.

Un appel d’ores et déjà entendu par certains pays, à l’instar de l’ancienne puissance colonisatrice, l’Espagne. En effet, la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez,  a annoncé l’envoi “immédiate” d’une cargaison d’aide humanitaire, arrivée à Malabo ce mardi 09 mars 2021. Les États-Unis ont quant à eux, annoncé l’envoi des experts pour aider “le gouvernement dans ses efforts d’évaluation des dégâts et de reconstruction”.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This