Select Page

GUINÉE ÉQUATORIALE : EXPLOSIONS MEURTRIÈRES DANS UN CAMP MILITAIRE À BATA.

GUINÉE ÉQUATORIALE : EXPLOSIONS MEURTRIÈRES DANS UN CAMP MILITAIRE À BATA.

GUINÉE ÉQUATORIALE : EXPLOSIONS MEURTRIÈRES DANS UN CAMP MILITAIRE À BATA.

La ville de Bata en guinée équatoriale a été secouée par une série de quatre explosions hier, faisant des morts de nombreux blessés graves. 

C’est un total de quatre puissantes explosions, qui ont été enregistrés ce dimanche 07 mars 2021 en fin d’après-midi à Bata, la capitale économique de la guinée équatoriale. “Le souffle de l’explosion a endommagé presque tous les bâtiments de Bata”, a t-on appris du communiqué du chef de l’Etat.

Pour l’instant, ces explosions, parties du camp militaire du quartier de Nkoa Ntoma, ont faits au moins 20 morts et près de 600 blessés. On y retrouve notamment des enfants, extirpés des décombres par des secouristes. Ils ont été transportés dans des hôpitaux, qui s’avèrent déjà submergés. Le ministre de la Santé a d’ailleurs lancé en urgence un appel au don de sang pour les venir en aide. Tout comme le Président, qui a “lancé un appel à la communauté internationale à soutenir la Guinée équatoriale dans ces moments rendus encore plus difficiles par la conjonction de la crise économique due à la chute des prix du pétrole et de la pandémie de Covid-19″. 

Négligence

Téodoro Obiang Nguema Mbasogo a par la suite, déclaré que ces déflagrations étaient “un accident dû à la négligence de l’unité chargée de garder les explosifs, la dynamite et les munitions”. Une enquête a été ordonné par ce dernier.

Des fermiers sont également accusés d’avoir laissé se propager un feu de brousse vers ce camp militaire qui abrite notamment  les éléments des forces spéciales et de la gendarmerie. GUINÉE ÉQUATORIALE : EXPLOSIONS MEURTRIÈRES DANS UN CAMP MILITAIRE À BATA.

Bata, plus grande ville du pays, affichait ce matin un visage de désolation, avec des rues vides et des bâtiments complètement ravagés. Un environnement sinistre dans lequel vice-président chargé de la défense et de la sécurité, Teodoro Nguema Obiang Mangue, par ailleurs fils du président, est apparu, arpentant les décombres, pour s’enquérir de la situation réelle sur le terrain. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This