Select Page

NIGÉRIA – FOOTBALL : 10 ANS PLUS TARD, LES SUPER EAGLES REJOUERONT AU SURULERE STADIUM, À LAGOS.

NIGÉRIA – FOOTBALL : 10 ANS PLUS TARD, LES SUPER EAGLES REJOUERONT AU SURULERE STADIUM, À LAGOS.

NIGÉRIA – FOOTBALL : 10 ANS PLUS TARD, LES SUPER EAGLES REJOUERONT AU SURULERE STADIUM, À LAGOS.

L’équipe nationale de Football du Nigéria affrontera le Lesotho le 30 mars 2021 au Surulere Stadium de Lagos, lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2021. 10 ans après le dernier match …

Le dernier match des super eagles au Surulere Stadium de Lagos remonte en 2011, en amical contre la Sierra Léone (1-0). Et depuis, plus rien.  La plus grande ville du Nigéria n’a plus eu l’honneur d’abriter les matchs de l’équipe nationale. Une anomalie que la Fédération Nigériane de Football (NFF) tient à réparer : “Ce fut une année difficile pour le monde en termes de football, mais l’État le plus célèbre du pays est ravi d’accueillir les Aigles de retour au pays où ils ont connu un succès remarquable”, a déclaré Seyi Akinwunmi, vice-président de la NFF et patron de la fédération de Lagos.

Fondé en 1972, le stade Teslim Balogun, son autre nom, était l’antre des super eagles  jusqu’en 2004. Tout est fait pour que Lagos redevienne la base, car il y a une présence que cet endroit a et une exigence que les fans ont envers les adversaires qui les met dans la peur. Nous voulons faire revenir le facteur de peur du Nigéria que cette ville a et le mettre dans le cœur et l’âme des équipes qui viennent ici”, a confié Sola Aiyepeku, président de la commission des sports de l’État de Lagos, à BBC Sport Africa.

Un stade délabréhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Lagos_National_Stadium

Il faut dire que l’équipe nationale se déplaçaient ces derniers temps à travers les stades du pays, en raison notamment des difficultés financières liées à l’organisation des matchs par la NFF. C’est ainsi qu’on les a vu migrer à Port Harcourt, Abuja, Kano, Cross River, Akwa Ibom et Delta State. Les gouverneurs de ces états soutenant alors financièrement ces déplacements.

Mais la ville de Lagos est aujourd’hui convaincue qu’elle peut gérer cet évènement, malgré la crise sanitaire liée au coronavirus. C’est un moment sans précédent pour accueillir l’équipe nationale, mais où que vous alliez, il y a toujours le coronavirus. (…) Malgré les énormes problèmes logistiques qui accompagnent ces temps difficiles, l’État de Lagos a prouvé qu’il pouvait gérer la pandémie plus que la plupart des autres États du pays”, a soutenu le vice président de la NFF.

Le stade à ce jour en état de délabrement avancé, mais les autorités ont annoncé la remise en état de cette infrastructure multifonctionnelle, de 45 000 places.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

Guy Sandy

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This