Select Page

TCHAD – PRÉSIDENTIELLES : 16 PARTIS D’OPPOSITIONS DÉSIGNENT UN CANDIDAT UNIQUE.

TCHAD – PRÉSIDENTIELLES : 16 PARTIS D’OPPOSITIONS DÉSIGNENT UN CANDIDAT UNIQUE.

TCHAD – PRÉSIDENTIELLES : 16 PARTIS D’OPPOSITIONS DÉSIGNENT UN CANDIDAT UNIQUE.

Une coalition de 16 partis politiques d’opposition au Tchad, dénommée l’Alliance Victoire, a désigné Théophile Bongoro comme candidat unique aux élections présidentielles du 11 avril 2021.

Il s’appelle Théophile Bongoro. Notaire de profession, il est le président du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad, fondé en 2018. Mais c’est sous la bannière de l’Alliance Victoire, une coalition de 16 partis politiques, qu’il affrontera le candidat président Idriss Deby Itno, lors des élections présidentielles du 11 avril 2021. “Je ne suis plus le candidat d’un parti qui s’appelle Prêt – Parti pour le Rassemblement et l’Équité au Tchad – mais le candidat d’une coalition”, reconnaît-t-il. 

Me Théophile Bongoro a été élu hier, par un collège composé de présidents et secrétaires généraux de ces 16 partis. Il a notamment devancé Saleh Kebzabo, le président national de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR), avec un score de 9 voix contre 5. “Je pense à la lourdeur de la tâche qui m’a été confiée et à sa délicatesse. Je me prépare à me donner beaucoup plus à fond.”, a promis le candidat unique de l’opposition.

L’une des premières batailles de Bongoro sera tout d’abord d’étendre les membres de la coalition, en y ramenant les autres partis d’opposition. “A la date d’aujourd’hui, nous sommes 16 mais la liste n’est pas close. A l’endroit de mes collègues chefs de partis, c’est maintenant que le travail commence. Il commence déjà par ramener dans nos rangs ceux qui ont mené la première réflexion avec nous.” a-t-il déclaré.

Coalition, vraiment ?

TCHAD - PRÉSIDENTIELLES : 16 PARTIS D'OPPOSITIONS DÉSIGNENT UN CANDIDAT UNIQUE. THEOPHILE BONGOROL’autre grand défi concerne les membres de la coalition. En effet, les partisans de Saleh Kebzabo (photo en boubou), opposant historique, arrivé 2ème lors du scrutin de 2016 (avec 12,80% des voix ndlr) ne semblent pas accepter que leur mentor ne se représente pas. Depuis hier soir, on assiste à leurs protestations à travers des publications sur les réseaux sociaux. Et en fin de matinée, Le 1er vice-président dudit parti, Célestin Topona Mocnga a remercié ces militants et sympathisants pour leurs ”réaction légitimes et militantes suite à la mascarade qui a eu lieu, ce matin à l’hôtel Vitella”. Avant de poursuivre : ”Soyez rassurés, la Direction du Parti ne vous décevra pas. En toute souveraineté, le Conseil national statutaire (CNS) qui s’ouvrira à partir du 12 février prochain à N’Djamena, prendra des résolutions définitives sur la question de la candidature de l’UNDR à l’élection présidentielle d’avril 2021″.

On est donc encore loin, d’une véritable coalition. Mahamat Ahmat Alhabo, du Parti pour les libertés et le développement, un des membres de l’Alliance, le soulignait déjà : “Sur le terrain politique, on ne peut jamais être sûr de rien”, avant de conclure : “Mais notre initiative est inédite au Tchad, il est donc important qu’on lui donne sa chance”.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This