Select Page

FOOTBALL – SUSPENSION D’ANDRÉ ONANA : CE QUI S’EST PASSÉ.

FOOTBALL – SUSPENSION D’ANDRÉ ONANA : CE QUI S’EST PASSÉ.

FOOTBALL – SUSPENSION D’ANDRÉ ONANA : CE QUI S’EST PASSÉ.

Le gardien de but camerounais, André Onana, vient d’écoper de 12 mois de suspension par l’UEFA, pour violation des règles anti dopage.

Coup dur pour André Onana, gardien de but du Cameroun, et sociétaire du club néerlandais de l’Ajax d’Amsterdam ! l’Union Européenne de Football Association (UEFA) vient de lui infliger une suspension de 12 mois pour dopage. La commission disciplinaire de l’association européenne de football UEFA a imposé une suspension de 12 mois à André Onana pour violation des règles d’antidopage. Après un contrôle “hors compétition” le 30 octobre de l’année dernière, la substance Furosémide a été trouvée dans l’urine du gardien. La suspension est effective à partir d’aujourd’hui et s’applique à toutes les activités de football, nationales et internationales”, a indiqué le communiqué de l’UEFA.

Cependant, cette décision ferme de l’instance du football européen n’a pas laissé insensibles les dirigeants de son club, l’Ajax d’Amsterdam. Sur leur compte twitter, ils ont annoncé qu’ils feraient appel de cette sanction au Tribunal Arbitral du Sport (TAS). En effet, en considérant que le gardien des lions indomptables n’avait aucune intention de se doper, ils espéraient plus de clémence “Nous espérions une suspension conditionnelle ou une suspension plus courte car ce n’était pas fait pour renforcer son corps ou améliorer ses performances.”, a déclaré le directeur général du club, Edwin van der Sar.

S’est-il réellement dopé ?

Suspension d'André ONANADe ce qu’il s’est réellement passé, le club explique qu’au matin du 30 novembre 2020, alors qu’il se sentait mal, son gardien aurait pris un médicament, le Lasimac, prescrit à sa femme ! “Le 30 octobre [2020] au matin, Onana se sentait mal. Il voulait prendre une pilule pour se soulager. Sans le savoir, il a pris du Lasimac, un médicament que sa femme s’était déjà vu prescrire. La confusion d’Onana l’a amené à prendre par erreur les médicaments de sa femme, ce qui a finalement amené l’UEFA à prendre cette mesure contre le gardien de but.” peut-on lire sur le compte twitter de l’ajax.

Une confusion intolérable pour un athlète professionnel, car selon l’UEFA, même si le joueur “n’avait aucune intention de tricher, un athlète a le devoir à tout moment de veiller à ce qu’aucune substance interdite ne pénètre dans son organisme.”

En attendant les conclusions du TAS, le joueur devra certainement manquer les prochaines rencontres de son club. Titulaire à la cage des lions indomptables, il pourra, si la sentence est confirmée par le TAS, alors faire une croix sur la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. Un terrible revers ….

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This