Select Page

AFRIQUE DU SUD : LE “DOCTEUR LA MORT”, WOUTER BASSON, EXERCE TOUJOURS…

AFRIQUE DU SUD : LE “DOCTEUR LA MORT”, WOUTER BASSON, EXERCE TOUJOURS…

AFRIQUE DU SUD : LE “DOCTEUR LA MORT”, WOUTER BASSON, EXERCE TOUJOURS…

Wouter Basson, cardiologie sud africain, surnommé le “Docteur de la mort” du temps de l’apartheid, continue d’exercer dans des cliniques au pays. Un véritable scandale.

Les Sud africains ont été scandalisés la semaine dernière, en apprenant que le Dr Wouter Basson continuait d’exercer dans deux hôpitaux privés du groupe Mediclinic en Afrique du Sud. Une polémique qui tire sa source dans la réputation plutôt sinistre du médecin. En effet, comme nous l’apprend les confrères de Matin Libre, tout part des années 1970,Wouter Basson, alors interne à l’hôpital de Pretoria, développe un intérêt pour les “pathogènes mortels”, des microbes capables d’engendrer des lésions ou de causer des maladies.

Le project coast

Appelé par l’armée sud-africaine, il devient médecin militaire tout en étudiant la physiologie et la chimie physiologique. En 1981, alors qu’il est le médecin personnel de Pieter Botha, président du régime d’apartheid, il est nommé chef du “Project Coast”, un programme chargé de développer des armes bactériologiques et chimiques. Basson est en fait chargé de mettre au point des armes chimiques pour mettre éliminer les militants anti-apartheid. Il sera dès lors impliqué dans plusieurs assassinats, notamment  celui du révérend Frank Chikane, à l’époque secrétaire général du Conseil des églises sud-africaines. Ses caleçons avaient été imprégnés de Paraoxone, un produit chimique utilisé pour fabriquer des insecticides… 

AFRIQUE DU SUD : LE "DOCTEUR LA MORT", WOUTER BASSON, EXERCE TOUJOURS...On apprendra plus tard que le Dr Basson développait  également des vaccins pour tenter de stériliser les femmes noires. Il fabriquait en outre des cigarettes à l’anthrax ou encore des venins et poisons dissimulés dans divers objets du quotidien. Un véritable Docteur de la mort.

AFRIQUE DU SUD : LE "DOCTEUR LA MORT", WOUTER BASSON, EXERCE TOUJOURS...Plus tard, avec la chute du régime de l’apartheid, le Dr Basson va se lancer dans la production d’agents non interdits par le gouvernement.

Il va diriger, par l’intermédiaire de sociétés-écran, un programme de trafic de drogue. Cocaine, LSD, mandrax, sont utilisées avec des gaz lacrymogènes, contre les émeutiers… Il se rendra dans divers pays, notamment en Lybie, où il est suspecté d’avoir vendu des armes secrètes chimiques et bactériologiques, entre 1993 et 1995.

Acquitté !

Finalement arrêté en 1997, on découvre sur lui d’importantes quantités d’ecstasy ! Avec la découverte du programme “Projet Coast” par la commission vérité et réconciliation, s’ouvre son procès devant la haute cour de justice de Prétoria, en 1999. Mais, malgré les nombreux chefs d’inculpation qui sont retenues contre lui, allant de la possession et trafic de drogues, aux meurtres et vol,  Wouter Basson est finalement acquitté par le juge Willie Hartzenberg, au terme de 30 mois de procès. Ayant tout nié en bloc, il lui est même accordé l’amnistie. C’est ainsi qu’il reprendra ses fonctions de médecin, trois ans après.

Mais voilà, en 2013, l’Ordre des médecins revient à la charge, et le reconnait coupable de violation de l’éthique médicale. Il ne sera cependant pas radié de la profession. Et la semaine dernière, de nombreux Sud-Africains ont été scandalisés d’apprendre que le Dr Basson, 70 ans, faisait partie des spécialistes exerçant dans deux hôpitaux privés du groupe Mediclinic. Interpellé, le groupe hospitalier a fait valoir qu’il ne pouvait interdire à un médecin, “y compris le docteur Basson, d’exercer, à moins qu’une loi ne l’en empêche”.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This