Select Page

OUGANDA : L’OPPOSANT BOBI WINE A PORTÉ PLAINTE CONTRE MUSEVENI

OUGANDA : L’OPPOSANT BOBI WINE A PORTÉ PLAINTE CONTRE MUSEVENI

OUGANDA : L’OPPOSANT BOBI WINE A PORTÉ PLAINTE CONTRE MUSEVENI.

Le candidat à la présidentielle du 14 janvier 2021 en Ouganda, Bobi Wine, a déposé une plainte devant la CPI contre le président Museveni.

Bobi Wine, 39 ans, chanteur et homme politique ougandais, a porté plainte devant la Cour pénale Internationale (CPI) jeudi, contre le président Yoweri Museveni, et certains de ses proches collaborateurs.

Candidat à la présidentielle du 14 janvier prochain, l’opposant les accuse notamment de crimes contre l’humanité et de violations des droits humains. “Je me réveille avec des proches tous les jours, mais à la fin de la journée, certains sont en prison, certains sont à l’hôpital, certains sont morts. Nous faisons face à des policiers et des militaires impitoyables, et ils ont l’ordre de faire tout ce qui est possible pour que je renonce.”, a-t-il déclaré, lors d’une conférence en ligne.

Un avis qu’atteste son avocat, Bruce Afran : “Monsieur Wine a été torturé en août 2018, au point où il a dû partir aux États-Unis pour se faire hospitaliser. Plus récemment, le 18 novembre dernier, M. Wine a été arrêté. Des manifestations ont éclatées à Kampala. à cette occasion, le ministre de la Sécurité, Ellie Tumwine, a donné l’ordre de tirer pour tuer Et 54 personnes sont mortes entre le 18 et le 20 novembre.” a -t-il dénoncé.

Pour le gouvernement ougandais, c’est un aveu d’échec de l’opposition. ” L’opposition a tout tenté et a échoué, et fais donc désormais appel à la CPI.”, s’est insurgé le ministre ougandais des Affaires étrangères, Oryem Okello, à l’agence Reuters.

Toutefois, la CPI a signifié que la plainte sera étudiée dans la transparence, en toute impartialité. 

Une campagne en gilet pare-balles

Bobi Wine porte plainte contre MuseveniUn épisode de plus dans la crise politique qui secoue l’Ouganda. En effet, le pays est englué dans une campagne électorale chaotique, marquée par des violences.

D’ailleurs, c’est en gilet pare-balles et casque militaire que Bobi Wine, fait désormais campagne. “Si je ne portais pas cela, je ne sais pas ce qui pourrait m’arriver.  Sur les six que nous sommes dans la voiture, tous ont déjà été touchés par des tirs. C’est plus ou moins une zone de guerre.” confiait-t-il, le 06 janvier 2021.

Les rassemblements politiques ont été interdits par les autorités, en raison de l’épidémie de la Covid-19. Mais pendant ce temps, le président candidat Museweni mène aisément sa campagne.  Les autres candidats, 10 au total, sont soient bloqués sur les routes, soient cadenassés dans des hôtels. “Museveni est prêt à tout pour rester au pouvoir”, tempête le chanteur dont des proches, parmi lesquels son partenaire sur scène, Nubian Li, ont été emprisonnés.

Bobi Wine porte plainte contre MuseveniEn rappel, Yoweri Museveni, 76 ans, a passé 35 ans à la tête du pays. Une longévité acquise à la faveur des tripatouillages constitutionnels. En 2017, il avait dû supprimer la limite d’âge de 75 ans, afin de se représenter. Ce qui avait suscité une vague d’indignation, surtout chez les jeunes, qu’il appelle ses “petits fils”.

Dans un pays où un habitant sur deux a moins de 16 ans, Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, porte en lui les aspirations de la jeunesse : “Nous allons défier le président, nous allons créer une synergie avec les forces du changement”, confiait-il, à France 24.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

 

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This