Select Page

CAMEROUN : 05 MORTS DANS L’ATTAQUE DU CONVOI DU PRÉFET DE LA MOMO

CAMEROUN : 05 MORTS DANS L’ATTAQUE DU CONVOI DU PRÉFET DE LA MOMO

CAMEROUN : 05 MORTS DANS L’ATTAQUE DU CONVOI DU PRÉFET DE LA MOMO.

Ce mercredi 06 janvier 2021, le convoi du Préfet de la Momo a été attaqué par des séparatistes ambazoniens. Le bilan est pour l’instant de 05 morts et 05 blessés graves.

Ils revenaient de la localité d’Andeck (Département de la Momo, Région du nord-Ouest), et se rendaient à Mbengwi (Chef lieu du Département de la Momo). Ils avaient procédé la veille à l’installation des sous-préfets de Njikwa et d’Andeck, nouvellement nommés par le président de la République, Paul Biya.

Malheureusement, à 15Km de Mbengwi, le convoi conduit par le préfet de la Momo, Nicaise Fouda, a été attaqué par des séparatistes ambazoniens. “Autour de 1h du matin ce mercredi, des séparatistes terroristes ont tendus une embuscade au convoi (…) à l’aide de bonbonnes à gaz. Le bilan fait état de 05 morts dont la déléguée départementale de la communication de la Momo” a-t-on entendu sur les ondes de la Crtv-radio.

Le bilan de cette attaque fait donc état de 05 morts, dont Mme Rebecca Liwusi Jeme, Déléguée Départementale de la communication de la Momo. Son supérieur hiérarchique n’en revient pas : “C’était une collaboratrice professionnelle qui est morte sur le champ de bataille”, a déclaré le Délégué Régional de la Communication du Nord-ouest, toujours à la Crtv-radio.

Traquer les auteurs

Les autres victimes sont essentiellement des militaires, dont les corps ont été projetés dans des ravins. L’embuscade a également fait 05 blessés. Ces derniers ayant reçus les effets de la déflagration pour les uns, ou ayant étant atteints de plomb lors de l’échange de coups de feu qui a suivi la détonation, pour les autres. Par ailleurs, Des véhicules militaires ont complètement été soufflés par l’explosion, deux étant tombés dans un ravin pratiquement inaccessible.

Le convoi était pourtant sous la forte escorte des éléments de la 51è Brigade d’infanterie motorisée (Brim) de la légion de gendarmerie du Nord-Ouest.  Cet incident a immédiatement conduit à une réunion d’urgence de l’Etat major, pour déterminer les circonstances exactes et traquer les auteurs de cette attaque.

Un autre épisode malheureux dans la guerre que mène le Cameroun contre les séparatistes ambazoniens, dans ses régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest.

Guy Sandy

gsandy @wihianews.com 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

COUNTDOWN TO AFCON

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Share This