Select Page

CÔTE D’IVOIRE – FOOTBALL : UN COMITÉ DE NORMALISATION NOMMÉ À LA FIF.

CÔTE D’IVOIRE – FOOTBALL : UN COMITÉ DE NORMALISATION NOMMÉ À LA FIF.

CÔTE D’IVOIRE – FOOTBALL : UN COMITÉ DE NORMALISATION NOMMÉ À LA FIF.

La FIFA vient de placer sous tutelle, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), plongée dans une crise de succession.

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) l’a annoncé, ce vendredi 25 décembre 2020 : “Le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de nommer un comité de normalisation pour la FIF en vertu de l’art. 8, al. 2 des Statuts de la FIFA”.

Ainsi donc, la FIF sera gérée par un comité de normalisation dont les membres seront “désignés par la Fifa et la Confédération africaine de football (CAF)”, indique la FIFA. L’instance faitière du football mondial explique plus loin : “Cette situation résulte du fait que les instances dirigeantes du football ivoirien ne sont pas parvenues à organiser une procédure électorale conforme aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la Fifa”.

Une crise de succession qui s’éternise depuis, et dont la FIFA croit savoir les causes : “Après plusieurs mois d’échanges avec la FIF, cet échec a été attribué à des lacunes intrinsèques au sein des processus et structures de gouvernance de la fédération, et notamment des contradictions au sein des statuts et du code électoral de la FIF qui n’ont pour le moment pas pu être résolues, et qui ont eu un impact significatif sur la procédure électorale déficiente menée à bien. Il a également été tenu compte du fait que le mandat de l’exécutif a déjà pris fin”, a-t-elle souligné.

Crise de succession

COMITE DE NORMALISATION FIFEn effet, depuis près de 06 mois, la FIF est plongée dans une querelle de succession pour le poste de président. Après le rejet de la candidature de la gloire nationale Didier Drogba, la Fifa avait bloqué le processus en août. Ce qui n’avait pas été du goût de la FIF, qui a annoncé lundi soir, avoir saisi le Tribunal Arbitral du sport (TAS) contre ce blocage.

D’ailleurs, pour elle, cette décision vise “à tuer le football ivoirien”. “La fédération internationale nous impose un comité de normalisation. Ça n’a pas de sens. C’est un complot contre le football ivoirien. Nous, les acteurs du football ivoirien, nous ne comprenons rien dans cette décision qui a pour seul but de tuer notre football”, a réagi l’ancien international ivoirien, Oumar Ben Salah.  

Mais du coté de la FIFA, ce comité de normalisation “gèrera les affaires courantes de la fédération ivoirienne (et) révisera partiellement les statuts et le code électoral de la FIF afin de garantir leur conformité”.

Son mandat expire le 31 décembre 2021.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This