Select Page

TUNISIE : APRÈS SON LIMOGEAGE, LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT AUX ARRÊTS.

TUNISIE : APRÈS SON LIMOGEAGE, LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT AUX ARRÊTS.

TUNISIE : APRÈS SON LIMOGEAGE, LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT AUX ARRÊTS.

Mustapha Aroui, ministre des Affaires locales et de l’environnement tunisien, a été limogé et placé en garde à vue, ce dimanche 20 décembre 2020.

Le scandale des déchets italiens importés en Tunisie vient de faire de nouvelles victimes. En effet, le Ministre des Affaires locales et de l’environnement, a été limogé ce dimanche 20 décembre 2020. Il a par la suite été entendu et placé en garde à vue par le parquet.

Déchets italiensMustapha Aroui serait poursuivi, suite à l’affaire des “déchets italiens importés en Tunisie”. En effet, au courant du mois de juin 2020, La douane tunisienne a saisi des conteneurs remplis de déchets importés par une société privée tunisienne.

Ces conteneurs étaient remplis des déchets ménagers, ce qui est interdit. En outre, la société n’avait aucune autorisation pour gérer ce genre de déchets», affirmait Hédi Chebili, Directeur Général de l’environnement et de la qualité de la vie au ministère de l’environnement. 

déchets italiensUn véritable scandale écologique, dans la mesure où “L’importation de ces déchets s’est faite sans passer par les circuits officiels nécessitant une autorisation préalable et sans obtenir l’autorisation des services responsables de l’importation de ce type de déchetsexpliquait Beshir Yahya, Directeur du recyclage au sein de l’Agence Nationale de Gestion du Recyclage.

Des complicités internes

Cette supercherie, qui a bénéficié de complicités internes au sein de l’administration publique, avait déjà entrainé le limogeage de Beshir Yahya. Mais le président de la commission parlementaire de la réforme administrative et de la lutte contre la corruption, Badreddine Gammoudi, est allé plus loin.

Selon lui, l’enquête administrative lancée par le ministère des Finances confirmait l’implication du ministère des Affaires locales et de l’environnement, de même que les services douaniers. “Le ministre a tenté de présenter un bouc émissaire sans évoquer les soupçons au sein de son département”, déclarait-il à l’issue d’une séance d’audition tenue le 9 novembre 2020. 

Une déclaration qui a finalement été prise en compte ce dimanche, avec le limogeage du Ministre de l’environnement. Immédiatement auditionné, il a ensuite été placé en garde à vue.

En attendant d’autres confrontations, cette affaire suscite toujours la colère de nombreux citoyens, qui refusent que la Tunisie soit “la poubelle de l’Italie”.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This