Select Page

CENTRAFRIQUE : UN DÉPLOIEMENT DES FORCES RUSSES ET RWANDAISES EN RENFORT.

CENTRAFRIQUE : UN DÉPLOIEMENT DES FORCES RUSSES ET RWANDAISES EN RENFORT.

CENTRAFRIQUE : UN DÉPLOIEMENT DES FORCES RUSSES ET RWANDAISES EN RENFORT.

La Russie et le Rwanda ont décidés d’envoyer des troupes en République Centrafricaine, après une série d’attaques des groupes rebelles.

La République Centrafricaine vient de recevoir des renforts de poids, après l’offensive des groupes armés de vendredi dernier. En effet, “La Russie a envoyé plusieurs centaines d’hommes des forces régulières et des équipements lourds”, a déclaré Ange Maxime Kazagui, porte parole du gouvernement. Avant d’ajouter : “ Les Rwandais ont également envoyé plusieurs centaines d’hommes qui sont déjà sur le terrain et ont déjà commencé à combattre”.

renforts en RCACes déploiements s’inscrivent dans le cadre de la coopération bilatérale, comme l’a confirmé Kigali : “Le gouvernement rwandais a déployé une force de protection en République centrafricaine, dans le cadre d’un accord bilatéral de défense. Le déploiement est en réponse au ciblage du contingent des Forces de Défense du Rwanda (RDF) sous la force de maintien de la paix de l’ONU par les rebelles soutenus par (l’ancien président) François Bozizé”, indique un communiqué de l’armée rwandaise.

Par ailleurs, ces renforts visent également à sécuriser la tenue des élections présidentielles, prévue le 27 décembre 2020. “Les troupes rwandaises contribueront également à assurer une élection générale pacifique et sécurisée prévue le dimanche 27 décembre 2020, vingt-deux mois après l’accord de paix qui a été conclu entre le gouvernement et quatorze groupes armés », a ajoute le communiqué.

Une coalition rebelle 

Il faut signaler que vendredi dernier, trois groupes armés ont lancé une offensive en direction de la capitale, avant d’annoncer leur fusion. La Coalition des patriotes pour le changement (CPC). De quoi inquiéter sérieusement la Communauté internationale : 

Dimanche, la France, la Russie, les Etats-Unis, l’Union européenne et la Banque mondiale ont appelé François Bozizé et les groupes armés à s’abstenir “de toute action de déstabilisation et respecter la décision de la Cour constitutionnelle du 3 décembre 2020″.

En attendant la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies, le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, s’est voulu rassurant.  “Je voudrais rassurer les Centrafricaines et les Centrafricains que le processus électoral va se poursuivre pacifiquement jusqu’à son terme afin qu’ils votent librement et choisissent leurs dirigeants, le 27 décembre », a-t-il déclaré sur twitter.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This