Select Page

SOUDAN : L’AVENIR S’ANNONCE RADIEUX, APRÈS LE RETRAIT DU PAYS DE LA LISTE “NOIRE”.

SOUDAN : L’AVENIR S’ANNONCE RADIEUX, APRÈS LE RETRAIT DU PAYS DE LA LISTE “NOIRE”.

SOUDAN : L’AVENIR S’ANNONCE RADIEUX, APRÈS LE RETRAIT DU PAYS DE LA LISTE “NOIRE”.

Le retrait du Soudan de la liste “noire” par les Etats-Unis, opéré le 14 décembre 2020, ouvre la voie à des financements internationaux pour relancer son économie.

Le 14 décembre 2020, les autorités soudanaises ont été réconfortées, suite à ce communiqué du trésor américain : “Le secrétaire d’Etat a signé une notification indiquant que l’annulation de la désignation du Soudan comme Etat sponsor du terrorisme est effective à compter d’aujourd’hui (14 décembre), et sera publiée dans le registre fédéral.”

Une véritable bouffée d’oxygène pour un pays exclu du système financier international depuis 1993. La chute du général El Béchir en 2018, doublé des compromis acceptés par le nouveau gouvernement de transition, a achevé de les y sortir. En effet, le Conseil National Souverain du Soudan, a notamment accepté de payer 335 millions $  à titre de compensation “aux victimes américaines du terrorisme et à leurs familles”. A cela s’ajoute entre autres, la signature d’un accord de paix avec Israël.

Un pays en crise

Des efforts que autorités de transition espéraient fructueux : “le retrait de la liste des Etats sponsors du terrorisme n’est pas seulement une reconnaissance des progrès accomplis dans l’établissement d’une bonne gouvernance, elle ouvre également la voie à un large éventail d’investisseurs potentiels et de partenaires économiques pour participer à la reprise économique du Soudan”.

Il faut dire que le Soudan traverse une grave crise économique, avec des réserves de change limitées et des ratios d’endettement public intérieur et extérieur très élevés. La déclaration du  secrétaire américain au Trésor, Steven T. Mnuchin, ce lundi 14 décembre 2020, est donc venue apaiser Khartoum. “le Trésor des Etats-Unis a hâte de travailler avec les membres bipartites du Congrès, et le Soudan pour l’aider à régler ses arriérés auprès des institutions financières internationales et à faire progresser les efforts du pays pour obtenir un allégement de la dette en 2021”. a en effet déclaré le diplomate américain.

1,5 milliards de dollars de financements…

Comblé, le Ministre des Finances “s’est félicité de l’intention du gouvernement américain d’apurer les arriérés du Soudan. Cette décision permettra d’accéder à un financement annuel d’environ 1,5 milliard de dollars de la part de l’IDA”, a-t-il fait savoir, dans un communiqué. Le Soudan pourra donc à nouveau avoir accès aux financements de l’Association Internationale de Développement (IDA).

SoudanFiliale de la Banque mondiale, elle octroie particulièrement des prêts et des dons aux pays les plus pauvres pour soutenir leur économie.

Soulagés par ces nouvelles plutôt satisfaisantes, les autorités soudanaises ont réaffirmé leur engagement à poursuivre les réformes économiques déjà entreprises : “Ces réformes contribueront à garantir la stabilité économique en s’attaquant aux distorsions structurelles de l’économie, à promouvoir l’investissement et la croissance, et à bâtir une économie prospère pour tous les Soudanais, en particulier les jeunes, les femmes et les communautés touchées par la guerre et marginalisées », ont-elles déclaré.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This