Select Page

CAMEROUN : LE PROJET DE CONSTRUCTION DE 14 POSTES DE PÉAGES AUTOMATIQUES A DÉMARRÉ.

CAMEROUN : LE PROJET DE CONSTRUCTION DE 14 POSTES DE PÉAGES AUTOMATIQUES A DÉMARRÉ.

CAMEROUN : LE PROJET DE CONSTRUCTION DE 14 POSTES DE PÉAGES AUTOMATIQUES A DÉMARRÉ.

Le projet de construction de 14 postes de péages routiers automatiques au Cameroun a démarré ce jour, avec la cérémonie de pose de la première pierre à Mbankomo.

L’honneur est revenu au Ministre des Travaux Publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, de lancer le projet de construction de 14 postes de péages automatiques au Cameroun. C’était ce jeudi 10 décembre 2020 à Mbankomo, dans la région du Centre.

En effet, le Mintp, accompagné de quelques membres du gouvernement, a présidé la cérémonie de pose de la première pierre de construction du péage routier automatique sur l’axe Douala -Yaoundé, au niveau de Mbankomo. S’en suivront la construction des 13 autres péages retenus dans cet important projet qui avoisine les 34,752 milliards de FCFA.

Optimiser les recettes 

Péage routierAu cours de cette cérémonie, le Mintp a tenu à relever les insuffisances des anciens postes de péages. “Au total, près de 100 milliards de FCFA ont été collectés depuis 1995. Malgré la tendance à la hausse d’une année budgétaire à l’autre depuis son instauration, le péage routier n’a pas encore atteint son seuil potentiel. Un taux de fraude très élevé et une gestion contestable justifient ce sentiment”, a-t-il souligné. 

Il ajoutera même par la suite : “À l’instar de la vétusté des locaux qui abritent les postes de péage, la fraude extrême due au contact des péagistes avec les recettes affiche un taux moyen annuel de 50%”.

C’est donc pour optimiser les recettes et lutter contre les fraudes que l’Etat a lancé ce projet d’envergure.

Péage routierPour la construction de ce premier péage à Mbankomo, une plateforme de 420m de long et 120mde large sera aménagée. Y sera construit, un bâtiment R+1 ainsi qu’un espace marchand et un centre d’entretien et d’exploitation. Le péage quant à lui fonctionnera selon une classification automatique des véhicules.

Ce projet est le fruit d’un partenariat public privé (PPP), entre l’Etat du Cameroun et la société camerounaise Tollcam, détenue à parité par Razel-Bec et Egis.

Il sera amorti sur 18 ans à travers le financement, la conception, la construction, l’équipement, l’exploitation et la maintenance des ouvrages par Tollcam.

Il faut souligner enfin que les 13 autres péages à construire seront situés dans les localités suivantes :  Tiko, Mbanga, Manjo, Édéa, Boumnyebel, Nsimalen, Nkometou, Bafia, Bayangam, Foumbot, Bandja, Matazem et Dschang.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply


Warning: implode(): Invalid arguments passed in /home/customer/www/wihianews.com/public_html/wp-content/plugins/facebook-pagelike-widget/fb_class.php on line 42

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This