Select Page

GABON : FIN DU PAIEMENT DES DROITS SOCIAUX DE TOUS LES DÉFLATÉS DES SOCIÉTÉS PUBLIQUES.

GABON : FIN DU PAIEMENT DES DROITS SOCIAUX DE TOUS LES DÉFLATÉS DES SOCIÉTÉS PUBLIQUES.

GABON : FIN DU PAIEMENT DES DROITS SOCIAUX DE TOUS LES DÉFLATÉS DES SOCIÉTÉS PUBLIQUES.

Le processus est arrivé à son terme avec le paiement des droits des ex-agents du Fonds National d’Aide Sociale (FNAS), ainsi que ceux d’AGRO GABON, ce mercredi 02 décembre 2020.

Ils pourront traverser cette fin d’année dans des meilleures conditions. En effet, un peu plus de 750 familles gabonaises étaient dans l’attente de la liquidation des droits sociaux inhérents à la fermeture des sociétés publiques qui les employaient.

Ce mercredi 02 décembre 2020, la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor a annoncé la liquidation des droits sociaux de l’ensemble des ex-agents du Fonds National d’Aide Sociale (FNAS), ainsi que de ceux d’AGRO GABON.

Ces deux sociétés étaient les deux dernières entités restantes, après les anciens agents de l’Agence Nationale des Grands Travaux d’Infrastructures (ANGTI), de l’Agence Nationale de Gestion des Infrastructures Sportives et Culturelles (ANAGEISC), de l’Office Gabonais de Production de Viande (OGAPROV), d’Africa N°1 et de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP).

Un dénouement heureux qui s’inscrit dans la droite ligne du travail de régularisation entrepris ces dernières semaines au Gabon.  “Ce dénouement heureux marque l’ultime étape d’une situation qui avait été érigée au rang de priorité par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, ceci malgré la situation économique difficile”, a d’ailleurs indiqué la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor.

l’Etat engagé

Pour rappel, le Fonds National d’Aide Sociale avait été supprimé lors du Conseil des ministres du mardi 26 février 2019. Quand à Agrogabon, elle  avait été liquidée en 2004 dans le cadre d’une privatisation. FNAS Gabon

Une situation qui avaient laissés sans voix les ex-employés de ces compagnies. Cependant, “les plus hautes autorités avaient pris l’engagement de régulariser la situation des compatriotes dans le cadre de la liquidation de leurs droits sociaux. Un engagement qui est récemment allé à son terme avec la liquidation des deux derniers plans sociaux enregistrés sur le registre des comptes du Trésor public”, tient à préciser le Trésor Public.

Avec plus de 4 milliards de FCFA décaissés par l’Etat gabonais en quelques mois, le processus est désormais clos. 

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This