Select Page

BURUNDI : LA BAD OFFRE 20 MILLIONS $ POUR SA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE.

BURUNDI : LA BAD OFFRE 20 MILLIONS $ POUR SA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE.

BURUNDI : LA BAD OFFRE 20 MILLIONS $ POUR SA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE.

Un don d’un montant de 20 millions de dollars américains a été accordé au Burundi par la Banque Africaine de Développement, lors de la tenue de son Conseil d’Administration, le 25 novembre 2020 à Abidjan. 

Pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 2,7 millions d’habitants du nord du Burundi, la Banque Africaine de Développement (BAD), réunie en Conseil d’Administration hier à Abidjan, a accordé un don de 20 millions de dollars à cet Etat.bad

Une aide qui sera octroyée par deux entités distinctes : Tout d’abord par le Fonds Africain de Développement pour 12,83 millions de dollars, et ensuite par le Pilier 1 de la Facilité d’appui à la transition (FAT) pour 7,72 millions de dollars.

Accompagner l’Etat

Cet appui financier vise à accompagner le gouvernement burundais dans son vaste programme de réforme dans le secteur agricole, notamment le Projet d’Appui au Développement Durable des Chaînes de Valeur de l’Agriculture et de l’Elevage au Burundi (PADCAE-B).  Ce projet, qui s’étend sur une période de cinq ans (2020 – 2025), prévoit entres autres, la réhabilitation de marais, l’aménagement de bassins versants et la mise en place de 800 hectares d’irrigation collinaire et de collecte des eaux de pluie. 

De plus, il intègre les objectifs du programme Technologies pour la Transformation de l’Agriculture Africaine (TAAT). Un programme visant le déploiement des technologies pour augmenter la productivité et les productions agricoles et animales des chaînes de valeur agricole et animale ciblées.

A travers la formation et la mise en place de fonds d’appui à l’employabilité, il contribuera à la promotion de l’entreprenariat de près de 3000 jeunes et femmes. Par ailleurs, un système innovant de suivi‑évaluation digitalisé permettra de remonter les informations depuis le terrain jusqu’au niveau central,  facilitant ainsi le monitoring du projet en temps réel.

C’est donc près d’un quart de la population nationale (environ 2 743 366 habitants) qui bénéficieront de ce projet, circonscrit dans trois provinces : Kirundo, Muyinga et Ngozi, toutes au nord du Burundi.

ndoye En s’appuyant sur le développement des communautés de base et l’utilisation de technologies ainsi que de systèmes résilients au changement climatique, et en favorisant l’employabilité des jeunes et des femmes dans le secteur agricole, le PADCAE-B contribuera à consolider la résilience du pays en créant les conditions d’une croissance forte et inclusive, en conformité avec les objectifs du gouvernement et du Plan national de développement (2018-2027), soutenus par la stratégie de la Banque au Burundi (DSP 2019-2023) » a déclaré le responsable-pays de la BAD au Burundi, Daniel Ndoye.

Guy Sandy

gsandy@wihianews.com

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This