Select Page

mort de rawlings : sept jours de deuil national décrété !

mort de rawlings : sept jours de deuil national décrété !

MORT DE RAWLINGS : SEPT JOURS DE DEUIL NATIONAL DÉCRÉTÉ.

Pour honorer la mémoire de l’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings, décédé ce jeudi à Accra, 07 jours de deuil national ont été décrété au pays. 

On le sait depuis hier, l’ancien Président du Ghana, John Jerry Rawlings, est décédé des suites du coronavirus à Accra, plus précisément à l’hôpital Universitaire Korle-Bu d’Accra. Suite à cette disparition, le Président ghanéen Nana Akufo Addo, pour qui “un monument s’est éteint”, a décrété 07 jours de deuil national au pays. Les drapeaux seront donc en berne au Ghana  dès ce vendredi, pour rendre un hommage mérité à celui qui fut surnommé, “le Che africain”.

Inconsolables

Agé de 73 ans, l’ancien président a succombé au coronavirus, la pandémie meurtrière de cette année, laissant les ghanéens sans voix. “J’annonce la suspension de notre campagne politique (…) après la nouvelle de la mort du fondateur de notre parti et ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings” a annoncé sur Twitter, l’opposant John Dramani Mahama, du National Democratic Congress (NDC), candidat  à la présidentielle de décembre. 

Il faut dire que Le Ghana préparait des élections générales le 07 décembre 2020. La campagne a simplement été suspendue. 

Si les ghanéens sont inconsolables depuis ce matin, l’Afrique, elle, tient à saluer la mémoire de ce grand panafricaniste.

Hommages en Afrique 

Sur son compte twitter, le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a précisé que : “L’Afrique a perdu un pilier du panafricanisme et un charismatique homme d’État”.

Le président du Sénégal, Macky Sall, a quant à lui, salué  “la mémoire de l’illustre disparu”, avant de présenter “ses condoléances attristées au peuple frère du Ghana”.

Le président Muhammadu Buhari du Nigeria a lui aussi exprimé ses condoléances au gouvernement et au peuple ghanéen.  Il a par la suite souligné le rôle majeur que “JJ” a joué dans le renforcement des institutions politiques du Nigéria, et même de l’Afrique.

Le “Che” africain

chePour rappel, le Capitaine Rawlings n’avait que 32 ans quand il renverse pour la première fois le régime de Fred Akuffo, en 1979. Toujours paré de son uniforme militaire, sa barbe en évidence, on le surnomme le “Che africain”. Il organisera des élections auxquelles il ne participera pas, laissant le pouvoir aux civils.

Mais 02 ans plus tard, il reviendra aux affaires, déçu par l’inaction du dirigeant d’alors, Hilla Limann. “ Je me suis retrouvé à ce poste, non pas par ce que je voulais être chef d’État,  mais par passion pour la justice, pour la liberté ” dira-t-i-il d’ailleurs. 

De 1981 à 2000, il dirigera le Ghana avec maestria, organisant au passage des élections démocratiques, en 1992 et en 1996, d’où il sortira toujours vainqueur.

“Dictateur” bien aimé, celui qui disait en 2007 :C’est assez facile de prendre le pouvoir, ce n’est pas très compliqué de le garder, le plus difficile c’est de le quitter”, tirera pourtant sa révérence, avec élégance, en 2000.  La constitution en vigueur lui interdisant de briguer un troisième mandat.jj

Ce leader charismatique, ancien pilote et proche de Thomas Sankara, fera à jamais parler de lui. Avant sa mort, nous apprend-on, alors qu’il était coincé dans un embouteillage au Ghana, l’ancien président est sorti de sa voiture pour réguler la circulation et fluidifier le trafic. Il a alors été applaudi par toutes les personnes présentes.

Au Ghana, personne n’a oublié qui est “ J.J.”

Guy Sandy
gsandy@wihianews.com
 

 

 

 

 

About The Author

WIHIA NEWS

Guy-Romain Sandy is a Journalist and blogger. He has been a press editor for WIHIA NEWS, a subsidiary of MEMA GROUP (WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid&CAD Publishing) since 2020 Website: www.wihianews.com www.mema-group.com Email: gsandy@wihianews.com contact@wihianews.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This