Select Page

CAMEROUN: DENIS NKWEBO CONFIRME LA MORT DU JOUNALISTE SAMUEL WAZIZI

CAMEROUN: DENIS NKWEBO CONFIRME LA MORT DU JOUNALISTE SAMUEL WAZIZI

CAMEROUN: DENIS NKWEBO CONFIRME LA MORT DU JOUNALISTE SAMUEL WAZIZI

Denis Nkwebo, par ailleurs, président du Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) appelle tous les journalistes camerounais à se tenir prêts pour répondre à un mot d’ordre qui sera lancé dans des heures ou jours à venir.

DENIS NKWEBO PARLE DE LA MORT DU JOURNALISTE SAMUEL WAZIZI SUR TWITTEREn effet, le président du Syndicat national des journalistes du Cameroun, Denis Nkwebo a confirmé ce mercredi 3 juin 2020, le décès du journaliste de langue anglaise Samuel Wazizi. Au fait, sur son compte Tweeter ce mercredi 3 juin 2020, le président du SNJC a fait savoir: « Le SNJC confirme la mort de Samuel Wazizi. Il est décédé à l’hôpital militaire de Yaoundé où il a été transféré après plusieurs mois de torture. Tous les journalistes doivent se mobiliser pour répondre au mot d’ordre que le SNJC et CAMSEJ (association des journalistes d’expression anglaise, ndlr) vont annoncer dans quelques heures ».

SAMUEL WAZIZIDisons-le, la télévision privée camerounaise Equinoxe avait déjà annoncé cette rude nouvelle en exclusivité dans son journal de 20h du mardi 02 juin 2020. Torturé à mort parce que soupçonné d’être de mèche avec les Ambazoniens, le journaliste de regrettée mémoire Samuel Abuwe Ajiekha, plus connu sous le nom de Wazizi, travaillait pour la télévision privée Chillen Media Television (CMTV) à Buea dans la région du Sud-Ouest  du Cameroun. Au fait, le 13 août 2019, Samuel avait été interpellé par la milice du gouvernement Paul Biya l’accusant d’être proche des ambazoniens et accusé par la suite de fournir des informations aux séparatistes.

SAMUEL WAZIZI TORTURE ET MORT AU CAMEROUNEn rappel, près de 10 mois après son arrestation et son transfert dans une caserne militaire, plus personne n’avait vu ou entendu ce journaliste camerounais détenu au secret par le régime en place. Après des mois de bataille, un sit-in avait été organisé le 14 mai devant le tribunal par  l’équipe de défense du journaliste Samuel Wazizi.

Force est de constater que cette mort est une  mort de plus et de trop dans le monde des médias au Cameroun. On se pose la question de savoir: « la Liberté d’expression existe-t-elle véritablement dans le pays de l’un des plus vieux président du monde?». Les injustices se multiplient! les femmes et enfants meurent dans cette guerre depuis 2016. A quand la fin de cette torture et souffrance dans votre pays Paul Biya? Comptez-vous réellement achever votre septénat de trop?

Carine Mambou

About The Author

Carine Mambou

Carine Mambou is a TV & Radio Personality, Author, Entrepreneur, Feminist, Comedian and Philanthropist. She is the founder of MEMA Group( WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid & CAD Publishing). She also has over 19 years of experience in the Media Industry. Website: www.mema-group.com www.cad-aid.org Email: info@mema-group.com contact@wihianews.com cmambou@wihianews.com carinemambou@mema-group.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This