Select Page

AFRIQUE: L’UA/CIEFFA, AU COEUR DE LA CRISE DU COVID-19 AFIN DE VEILLER À L’ÉDUCATION DES FILLES ET DES FEMMES

AFRIQUE: L’UA/CIEFFA, AU COEUR DE LA CRISE DU COVID-19 AFIN DE VEILLER À L’ÉDUCATION DES FILLES ET DES FEMMES

AFRIQUE: L’UA/CIEFFA, AU COEUR DE LA CRISE DU COVID-19 AFIN DE VEILLER À L’ÉDUCATION DES FILLES ET DES FEMMES

Ce mercredi 20 mai 2020,  l’UA/CIEFFA a organisé un webinaire pour aborder les sujets de l’impact de la pandémie du COVID-19 sur l’éducation des filles et des femmes en Afrique.

Modérée par Madame Yankey-Ouattara Simone, par ailleurs fonctionnaire principale chargée de programmes de l’UA/CIEFFA( Centre International pour l’Education des Filles& des Femmes en Afrique), et sous la houlette du Dr Rita Bissoonauth, la coordonatrice, le Webinaire deuxième du genre mais en langue française a connu la participation de plusieurs parties prenantes(Niger, Centrafique, Tunisie, Côte d’Ivoire, Togo, Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso) afin de discuter des initiatives entreprises aux niveaux local, national et régional comme réponses éducatives au COVID-19 et formuler par la même occasion des recommandations concrètes afin de garantir que le processus d’apprentissage des filles et des femmes en Afrique ne s’arrête pas. Comme parties prenantes, nous pouvons citer:

  • Les représentants des ministères de l’éducation et du genre;

  • Les chefs traditionnels et religieux;

  • Les Alumni de l’UA/CIEFFA;

  •  Les points focaux de l’UA/CIEFFA;

  • Les partenaires au développement;

  • La société civile.

Disons-le, depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré, en début février 2020, «le coronavirus, pandémie mondiale», le continent africain est confronté à l’augmentation rapide du nombre de personnes infectées. Selon le rapport du Centre africain de contrôle des maladies (CDC-Afrique), près de 53 États membres de l’Union Africaine ont fermé leurs établissements d’enseignement pour empêcher la propagation du COVID-19. Ces données probantes, montrent que les épidémies de santé publique ont des impacts variables selon le genre/sexe, et que les efforts de préparation et de réponse doivent considérer les dimensions de genre de ces crises afin d’éviter d’accentuer les inégalités de genre. Les couches des populations les plus pauvres et les plus vulnérables sont plus susceptibles d’être exposées aux viols, mariages précoces, abus sexuels, violences conjugale, divorces, grossesses indesirées, mutilations génitales et bien d’autres sévices pouvant détruire l’éducation, le bien-être et l’épanouissement des femmes et des jeunes filles en particulier.

En terme de risposte, cette réunion virtuelle avait pour objectifs de:

  •  Partager les meilleures pratiques d’apprentissage continu, y compris les outils en ligne ou non;
  • Discuter de l’impact social et psychologique de la fermeture des écoles sur les filles et les jeunes femmes;
  • Proposer des stratégies pertinentes pour réduire le nombre de grossesses des adolescentes et surtout le taux de violence basée sur le genre;
  • Discuter des stratégies de rattrapage lors de la réouverture des écoles.

Pour conclure ce webinaire très riche et inspirant, le Dr Rita Bissoonauth, Coordonatrice de l‘UA/CIEFFA a déclaré: «le Coronavirus est venu nous revéler le fait que tout les états n’étaient pas prêt. J’espère que la réflexion va aller de l’avant pour que tous les états membres repensent à une réforme du système éducatif afin d’améliorer la qualité de l’apprentissage, afin d’améliorer la qualité de l’enseignement et nous pouvons voir que les TIC(Technologies de l’information et de la Communication) doivent absolument faire partir de la formation des enseignants, les TIC font aussi partir de toute réponse d’adaptation de l’enseignement à long terme. Donc au moment où nous parlons de la réouverture des établissements, il faut respecter les règles sanitaires…..Nous devons rélayer les informations pour que les filles aillent à l’école….”.

Force est de mentionner que le Centre international de l’Union africaine pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique (UA/CIEFFA), conformément à son mandat, conjugue ses efforts pour atténuer davantage les effets de COVID-19 sur l’éducation des filles et des femmes sur le continent africain.

Carine Mambou

About The Author

Carine Mambou

Carine Mambou is a TV & Radio Personality, Author, Entrepreneur, Feminist, Comedian and Philanthropist. She is the founder of MEMA Group( WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid & CAD Publishing). She also has over 19 years of experience in the Media Industry. Website: www.mema-group.com www.cad-aid.org Email: info@mema-group.com contact@wihianews.com cmambou@wihianews.com carinemambou@mema-group.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This