Select Page

CAMEROUN: DEPUIS SES 14 ANS, LA PETITE SANDRINE EST VIOLÉE PAR SON PÈRE BIOLOGIQUE

CAMEROUN: DEPUIS SES 14 ANS, LA PETITE SANDRINE EST VIOLÉE PAR SON PÈRE BIOLOGIQUE

CAMEROUN: DEPUIS SES 14 ANS, LA PETITE SANDRINE EST VIOLÉE PAR SON PÈRE BIOLOGIQUE

Le confinement n’empêche visiblement pas certains pervers narcissiques à continuer de faire leur sale besogne. On ne cessera jamais de le dire assez, le viol est un crime. Violer un enfant, c’est voler sa dignité et détruire à jamais sa vie. Voici le récit du professeur Ludovic sur le cas de la petite Sandrine, jeune fille de 18 ans qui a été violée à répétition par son père biologique.

« Il faut en parler. Cela se passe dans nos familles au Cameroun. Cette histoire a été portée à mon attention par des personnes dignes de foi pour que j’en fasse écho aussi bien pour sensibiliser que pour solliciter  de l’aide pour la victime. Je partage le récit tel que je l’ai reçu. Sandrine, est une petite fille de 18 ans pleine de rêve, en 1ère universitaire au Cameroun et ayant pour projet d’être médecin ou de travailler dans la pétrochimie.

Depuis ses 14 ans, elle est abusée sexuellement par son père biologique. Vivant ce traumatisme depuis longtemps, ce n’est qu’à l’université qu’elle réalise ce qu’elle subit depuis 4 ans. Elle prend donc le courage, par l’intermédiaire de son grand cousin, de dénoncer les actes malsains de son père.

Dans cette quête de justice, elle est confrontée à plusieurs difficultés (le reflet des maux qui sévissent dans nos sociétés): la première étant que sa maman s’oppose à sa plainte car le papa est celui qui a la capacité financière pour subvenir aux besoins de la famille et plus particulièrement des enfants (la petite Sandrine et ses 2 petits frères). Rappelons que la maman a quitté le domicile il y a de cela quelques années (4 ans je pense) car son mari commençait à déraper.

Le bourreau (le père) a été déféré en prison mais, suite à l’influence faite sur sa belle-mère (la grand-mère de la victime), Sandrine a été obligée de signer la lettre de désistement afin que son père sorte de prison. Il est actuellement en liberté provisoire. La petite Sandrine et ses 2 petits frères (de 16 ans et 13 ans) vivent actuellement chez leur maman. Mais, cette dernière n’a pas assez de moyens pour subvenir à leurs besoins (un salaire de moins de 50 mille FCFA).

La souffrance de la petite Sandrine à ce jour s’est dédoublée :

– Elle est devenue le monstre de la famille. Car ayant dénoncé son bourreau (son père qui est supposé la protéger), le niveau de vie de sa famille a changé et ils sont aujourd’hui dans le besoin.

– Dans sa recherche de repères et de justice, elle s’est retrouvée “SEULE” dans un combat contre le monde. Une lutte qu’elle n’avait pas prévue. Son “cri du cœur” s’est transformé à un autre traumatisme où elle est devenue “la coupable” pourtant elle n’est que “VICTIME ». La seule occasion pour elle d’avoir du soutien s’est transformée en jugement et en culpabilité.

Sandrine est aujourd’hui dans le besoin financier mais surtout psychologique car il faut qu’elle trouve, malgré son âge, une réponse à cette question : “Pourquoi sa jeunesse lui a été arrachée ? Pourquoi son papa (qu’elle aime et qui est supposé être son protecteur) est devenu son tortionnaire depuis ses 14 ans? »

POURTANT, ELLE RESTE ET DEMEURE LA VICTIME
Quand je l’ai eue au téléphone, elle n’arrivait pas à parler. En pleurant, elle m’a dit : «TOUT CE QUE JE VEUX, C’EST OUBLIER…»

Ainsi, je prie à toutes les personnes sensibles à l’histoire de Sandrine de m’aider à lui apporter le soutien (financier, psychologique, scolaire, etc.) dont elle a besoin dans le court et le long terme si possible. Je voudrais tout simplement qu’elle sache qu’elle reste « LA VICTIME » et qu’elle n’est pas seule et qu’il y a des gens qui la soutiennent et qui veulent l’aider !  Si vous souhaitez aider financièrement Sandrine, voici un compte Paypal pour les contributions financières : https://paypal.me/pools/c/8oM0wh7a0J Compte orange Money : 699655901.».

Soyons au maximun vigilants et brisons le silence afin de sauver des vies. Les enfants ne méritent pas une telle atrocité. Cessez de leur voler leur vie tout entière. Le combat nous concerne tous et les violeurs doivent vivre loin de notre société. Apportons notre soutien à la petite Sandrine, elle a besoin plus que jamais de nous, surtout de notre amour et affection afin de lui éviter les problèmes de santé mentale qui est une conséquence directe et grave de cet acte odieux.

Carine Mambou

About The Author

Carine Mambou

Carine Mambou is a TV & Radio Personality, Author, Entrepreneur, Feminist, Comedian and Philanthropist. She is the founder of MEMA Group( WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid & CAD Publishing). She also has over 19 years of experience in the Media Industry. Website: www.mema-group.com www.cad-aid.org Email: info@mema-group.com contact@wihianews.com cmambou@wihianews.com carinemambou@mema-group.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This