Select Page

CAMEROUN: SONATREL, LE NON-RESPECT DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT EMPÊCHE LE DÉCAISSEMENT D’UN PRÊT DE LA BANQUE MONDIALE

CAMEROUN: SONATREL, LE NON-RESPECT DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT EMPÊCHE LE DÉCAISSEMENT D’UN PRÊT DE LA BANQUE MONDIALE

CAMEROUN: SONATREL, LE NON-RESPECT DES ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT EMPÊCHE LE DÉCAISSEMENT D’UN PRÊT DE LA BANQUE MONDIALE

Le non-respect des engagements du gouvernement empêche le décaissement d’un prêt de la Banque mondiale à la Sonatrel.

En effet, ce prêt pris au guichet non concessionnel du groupe de la Banque mondiale était destiné au financement des activités de la Sonatrel notamment l’opérationnalisation et les investissements prioritaires afin de moderniser et d’étendre le réseau public de transport de l’électricité qui est à l’origine de nombreuses coupures d’électricité au Cameroun. Le remboursement devrait se faire en 47 semestres consécutifs et la date de la première échéance prévue le 15 mai 2024.

Selon l’Agence Ecofin, dans son rapport 2019 sur les entreprises et établissements publics au Cameroun au 31 décembre 2018, la Commission technique de réhabilitation des entreprises des secteurs public et parapublic (CTR) révèle que la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) court un risque financier car le gouvernement camerounais a contracté le 7 juin 2017 un prêt d’environ 191 milliards de  FCFA auprès de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). 

Disons-le, pour la Commission technique de réhabilitation des entreprises des secteurs public et parapublic, le montant cumulé des décaissements de la BIRD au 31 décembre 2018 est de 4,67 milliards FCFA. Ce qui fait dire à la Commission que « la faible capacité de décaissement des ressources de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, qui prend fin en 2022 constitue un risque financier pour la Sonatrel qui s’expose au paiement d’une commission annuelle de 0,25% sur le montant non décaissé ». Cette difficulté s’explique par la non-disponibilité de la contrepartie de l’État du Cameroun d’un montant de plus de 29 milliards FCFA comme convenu lors de la signature d’accord de prêt avec la Banque internationale pour la reconstruction et le développement.

En rappel, créée en octobre 2015 par un décret du Président de la République, Son Excellence Paul Biya et entrée en activité en 2019, la Société nationale de transport de l’électricité(Sonatrel), une filiale du Fonds d’investissement britannique Actis Eneo, s’occupe du transport de l’électricité au Cameroun et conserve les segments liés à la production et la distribution de l’électricité

Carine Mambou

About The Author

Carine Mambou

Carine Mambou is a TV & Radio Personality, Author, Entrepreneur, Feminist, Comedian and Philanthropist. She is the founder of MEMA Group( WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid & CAD Publishing). She also has over 19 years of experience in the Media Industry. Website: www.mema-group.com www.cad-aid.org Email: info@mema-group.com contact@wihianews.com cmambou@wihianews.com carinemambou@mema-group.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This