Select Page

RD CONGO : LE GÉNÉRAL DELPHIN KAHIMBI N’EST PLUS

RD CONGO : LE GÉNÉRAL DELPHIN KAHIMBI N’EST PLUS

RD CONGO : LE GÉNÉRAL DELPHIN KAHIMBI N’EST PLUS

 Le chef d’état-major adjoint des Forces Armées de la République Démocratique du Congo(FARDC) en charge du renseignement militaire a été retrouvé mort ce vendredi 28 février 2020 dans son domicile à Kinshasa.

Bien que les circonstances de son décès restent encore non élucidées, certaines personnes évoquent l’hypothèse d’un éventuel suicide et pour d’autres, il s’agirait d’un arrêt cardiaque de suite d’un malaise. Une enquête devra être ouverte afin de voir plus clair sur le décès brusque du général affirme un officier de l’armée contacté par Radio france Inter.

Néanmoins, son corps sur instruction d’un responsable de la Haute cour militaire est arrivé à la morgue de l’hôpital du cinquantenaire dans la matinée. Le général Delphin Kahimbi avait été interpellé le 20 février dernier par la Direction Générale de Migration (DGM) alors qu’il s’apprêtait à se rendre en Afrique du Sud pour selon lui des soins médicaux. En fait, il était accusé par le Conseil National de Sécurité( CNS) d’avoir dissimulé des armes et de tentative de déstabilisation, mais également soupçonné d’avoir mis l’actuel gouvernement sous surveillance. Notons-le, le général Kahimbi avait été suspendu de ses fonctions de responsable du renseignement militaire par le chef de l’État, Félix Tshisekedi et devait passer une troisième audition au conseil de sécurité ce vendredi 28 février 2020.

Néanmoins, cette mort étrange suscite des remous à Kinshasa. Au fait, la classe politique tout comme la société civile appellent à une enquête sérieuse après la mort du général. Pour Crispin Atama Tabe, par ailleurs, ancien ministre de la Défense, la mort de cet officier resté chef des renseignements malgré l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, est « suspecte » : si le général Kahimbi avait commis des actes répréhensibles, l’ancien ministre estime qu’il aurait mieux « valu qu’il aille en prison ».

En rappel, le général Delphin Kahimbi, présenté comme un proche de l’ancien président Joseph Kabila, a occupé la fonction de chef d’Etat major adjoint des FARDC en charge de renseignements militaires pendant six ans. Avant cela, il avait été successivement commandant second en charge des opérations Kimya 2 au Sud-Kivu et commandant second en charge des opérations et renseignements de la 34e région militaire au Nord-Kivu.

Durand Ouamba

About The Author

Carine Mambou

Carine Mambou is a TV & Radio Personality, Author, Entrepreneur, Feminist, Comedian and Philanthropist. She is the founder of MEMA Group( WIHIA News, CAD Agency, CAD Aid & CAD Publishing). She also has over 19 years of experience in the Media Industry. Website: www.mema-group.com www.cad-aid.org Email: info@mema-group.com contact@wihianews.com cmambou@wihianews.com carinemambou@mema-group.com

Leave a reply

Find us on Facebook

Facebook Pagelike Widget

Our Partner

Register To Comment

Share This